Partagez | 
 

 You will have the death of me - Summer-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Ace [Dante Lenovo]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 10

MessageSujet: You will have the death of me - Summer-   Sam 18 Fév - 12:29

J’sais même pas comment je suis arrivé là…

Il faut croire que lorsqu’il en vient à se rendre dans un bar miteux, c’est comme si j’avais un autopilote. J’suis assis, avachi ouais, au bar. Je suis entouré par l’obscurité et mon regard se pose sur la porte du bâtiment à chaque fois qu’elle s’ouvre histoire de considérer mon prochain plan cul.

Je soupire et attrape mon verre de vodka pure pour le porter à mes lèvres. C’est bien triste, je ne ressens même plus la brulure du breuvage tellement j’y suis habitué. Je ne sais même pas j’en suis à mon combientième de verres. Je coince une un joint entre mes lèvres, inclinant mon visage vers mon briquet pour allumer ma tige de drogue. Je tire dessus, mon visage apparaissant dans la pénombre grâce au halo de mon Zippo.

Je range mon briquet et le grincement de porte me fait relever la tête. Une femme entre, brune, le regard émeraude. Elle pose ses yeux sur moi et me sourit. Je détourne mes pupilles ébène et insondables d’elle. Non, je n’ai pas envie d’une nympho ce soir.

Lassé, je regarde les volutes de fumée de mon joint danser devant mes yeux. Un sourire quelque peu béat nait sur mon visage. La drogue m’attrape de ses serres aiguisées et m’emporte dans ses spirales psychédéliques. J’ai la tête qui tourne légèrement. Je tire à nouveau sur mon joint. La ganja se frotte contre ma gorge, s’infiltre dans mes poumons.

Je prends une autre gorgée de mon verre alors que je tangue légèrement sur mon tabouret. Je me sens seul, j’ai limite envie d’aller voir la femme au regard de nymphomane. Mais, comme le gong salvateur d’une nuit en perspective pourrie, la porte s’ouvre à nouveau. Mes yeux se posent sur la silhouette qui pénètre le bâtiment. Enfin, ma soirée prenait une tout autre couleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Summer [Blur Elyson]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 86
LOCALISATION : Euh. Et si je te disais que... j'ai le sens de l'orientation d'une huitre ?
HOBBIES : Mrrroaaaawwrrrr...
HUMEUR : Fais chier.

MessageSujet: Re: You will have the death of me - Summer-   Sam 18 Fév - 18:14

Soupir.

Sortir le soir, ça faisait longtemps. Longtemps, au moins depuis cette fameuse nuit où j’ai pété un câble après Blur pour m’avoir lacéré le dos et trop remué la tête.
Après ce soir-là, j'étais resté à la maison. Et soudainement, j’avais ressenti le besoin de sortir de mon trou, mais, visiblement, une fois dehors en cette heure bien avancée, après avoir laissé mon abruti de pactisant à sa clope et à son lit, la flemme de continuer à marcher s’était éprise de ma personne.

C’est triste.

Et pourtant, je suis les dalles des rues, tourne, me perds. J’avance lentement, sans but précis. Faire passer le temps. En regardant le sol et en pensant à plein de choses. J’ai l’esprit qui divague. Je m’y perds presque. Les souvenirs qui s’enchaînent, ceux de Blur s’incrustent. Si seulement il savait à quoi je lui servais. Si seulement il pouvait comprendre tout ce que je ramassais, toutes les sensations horribles que j’avais à cause de lui. Il serait peut-être un peu moins méchant.
Légèrement amer, je daigne redresser la tête pour poser mon regarder sur une jeune demoiselle aux yeux verts et au parfum qui me semblerait presque dédaigneux entrer dans un bar.

Trop fine, trop douce, trop belle, trop bonne, trop conne.
Le type exact de Blur. Celui qu’il préfère.
Il peut les virer plus facilement.

Je me souviens bien de la fois où je l’ai surpris avec une femme. Ça ne m’a fait ni chaud ni froid. Mais, désormais, si je le voyais en compagnie d’une femelle, je crois que je ne tiendrais pas le coup. De toute façon, Dieu sait que je suis trop attaché à cette enflure égocentrique et trop sûre d’elle.
Quand il se trouve près de moi, je titube, je geins, je suis incapable d’aligner deux mots sans me sentir mal. Incapable, oui, c’est le mot. Foutue connerie. C’est tellement foireux parfois que j’aimerais disparaître. Je me sens stupide à côté de lui, c’est pour vous dire.

Alors je bois.

Et tu te diriges vers la porte. Il était temps : ça faisait une quinzaine de minutes que tu regardais les gens entrer dans ce fichu bar sans bouger. Véritable automate, pantin articulé. Désorienté. Tu avances maladroitement un pied devant l’autre.

Et je pousse ladite porte, qui s’ouvre lentement. Mes cheveux sont bleu-nuit, ma peau légèrement halée. C’est dangereux de faire ça, mais, j’ai envie. Je détaille la pièce, lentement. Tout me semble être au ralenti ; et pourtant, je ne suis pas un adepte de la drogue et je n’ai rien dans le sang.

Pourtant, à cet instant précis, le monde semble s’être littéralement arrêté, et moi avec. Et mon regard bleu ciel se pose un instant sur un coin de la pièce, où je crois entrapercevoir quelque chose d’intéressant. J’hausse les épaules et je vais finalement m’asseoir au bar, entre les diverses personnes. Et la pétasse brune.

Je ne sais pas ce que je fous là.
Revenir en haut Aller en bas
 

You will have the death of me - Summer-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Milano { RP }

 :: Bars & Cafés
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit