Partagez | 
 

 Tadaaaaaaaa ♪ ▬ Ilana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Numa [Zôon]

Numa
Numa


MESSAGES : 30

MessageSujet: Tadaaaaaaaa ♪ ▬ Ilana   Mer 20 Fév - 9:06

Tu ne sais plus comment tu avais fait pour en arriver là. Le plus important, à tes yeux, c’est que t’avais un endroit presque fixe où tu pouvais pioncer. Numa s’en fichait bien, de tout le reste, que c’était l’appartement de celle qui avait tué Mikaël, elle était morte de l’intérieur, elle pouvait se permettre de faire des conneries sans ce qui ressemblait un jour à sa conscience ne vienne lui faire un bilan de mauvaise conduite. Ouais, Numa créchait chez Ilana. C’était pas joyeux, mais dans le monde perturbé de sa tête, rien n’était vraiment joyeux. La verte lui arrachait un sourire, ou deux, ou trois. & c’était tout. La tension était toujours là, l’envie de meurtre en une menace constante tanguant au-dessus de sa nuque, n’attendant qu’un écart de faiblesse de la part du Stella pour s’abattre, planter un couteau dans le dos d’Ilana, lui crever les yeux, la rouer de coups. La présence de Zôon sur son esprit s’affaiblissait. Numa perdait tous les repères qu’elle s’était un jour trouvé. D’abord son pactisant qu’elle avait royalement envoyé à l’hopital, Mikaël qui fut renvoyé pour un nouveau tour dans la galaxie. Ilana était pour elle le seul point d’ancrage dans cette réalité diluée. Elle n’était plus Zero. Elle n’était plus Numa. Elle était Rayne. Et Rayne, quelque part, se plaisait dans sa nouvelle vie.

Rayna passa une main dans ses cheveux défaits, s’enfonçant un peu plus dans le canapé qui fut élu officiellement couche de la stella, vu le temps qu’elle pouvait passer dedans sans bouger. Il était trois heures du matin, ou pas loin. La télé crachotait un flux d’information que Rayne n’écoutait pas, occupée à lire un livre sur un sujet trop avancé pour les simples d’esprits. C’est là que, de loin, elle reconnut les bruits de pas caractéristique de sa logeuse, de son assassin, de ce point vert qui recouvrait toute sa vie. Rayne jeta sa lecture sur la table basse et leva les yeux quand elle reconnut Ilana, ivre. La rousse échappa un juron et se leva de son trône si confortable pour se poser sur un mur, pas loin. « Tu sais encore marcher ou faut que je te pousse à coup de pieds dans le cul pour que tu retrouves ta chambre ? » Seras-tu seulement foutue de parler ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ilana E. Acciari

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 300
AGE : 30

MessageSujet: Re: Tadaaaaaaaa ♪ ▬ Ilana   Ven 3 Mai - 14:38

Peu importe la manière
Je veux tes lèvres
Ta peau sous la mienne.



    "- Hey Ilana, tu t'es enfilé combien de verres ? "

    Je fixai Marco sans répondre, haussai les épaules en faisant la moue. Juste un sourire un peu niais et un éclat de rire alors que mes doigts se refermaient sur le énième verre de la soirée. Ouais, au bout d'un moment, du quatrième peut-être on finit par ne plus compter...
    Bon, au départ je n'étais pas partie pour ça, juste un verre entre amis, après une journée à faire chier Livio de toutes les manières inimaginables, à tester les nouvelles armes du GDP avec un regard de gosse à noël. Tout sauf son taff' en fait.
    Pas que je ne voulais pas retourner en mission, au contraire même... j'en avais les jambes qui me démangeaient malgré l'entrainement physique régulier. Mais, je ne sais pas... j'avais toujours quelques appréhensions à partir en duo avec mon supérieur, même si notre "première fois" sur le terrain ne s'était pas trop mal passée. Ok... un peu chaotique, mais y'avait pas eu de blessés, juste une durite ou deux de péter.
    On ne pouvait pas être parfait dès les premières collab' non ?
    Bref, journée banale pour une soirée qui s'annonçait sympa malgré tout. Jusqu'à ce que je l'aperçoive.
    Ma Nenemis, ma drogue, ma douceur. Ma douleur, aux cheveux blonds et aux yeux lagons.
    Carlotta.

    Combien de temps est-ce que je ne l'avais pas vue? frôlée ? Je m'y perdais, comme si cette époque ne remontait pas à deux semaines mais plutôt des années. Nos yeux s'accrochèrent un instant.
    Elle m'avait manqué, ouais... mon regard suivait inconsciemment la danse de ses doigts sur le bar, se perdait dans ses prunelles alors qu'elle me souriait, taquine. Mais inaccessible, et manifestement intéressée par une autre que moi.
    C'était subtil à remarquer, mais ses œillades ne trompaient pas. Elle n'avait pas l'intention de finir la soirée avec moi. La blonde jouait en me faisant miroiter quelque chose qu'elle n'avait pas l'intention de me donner. Et putain, ce que c'était douloureux !
    J'me doutais bien qu'elle n'avait pas perdu son temps, qu'on était pas un couple au sens général du terme, que c'était merdique, mais... je ne m'attendais pas à ressentir ça. Douleur, jalousie, regrets...
    A partir de là, je sais plus. J'crois que j'ai enchaîné les verres comme on boit du petit lait. Peu importe le lendemain, la brulure amère, le paysage qui ne voulait pas s'arrêter de tanguer.
    L'instant d'après je rigolais avec le barman en lui ordonnant d'un ton impérieux de m'aligner une douzaine de shooters , effaçant la présence trop étouffante de Carlotta par un pari idiot.

    Je ne voulais pas la voir. Tout oublier, et ça marchait plutôt pas mal, jusqu'à avoir du mal à rentrer chez soi. Je pestais encore l'ascendeur qui n'avait strictement rien demandé avant de m'évertuer à enfiler la clé dans la serrure de mon appart. Je ne pensais qu'à une chose.

    Lit. dormir. Ne plus rien penser.

    Je marmonnais quelque chose à propos de ces foutues bottes difficiles à enlever, appuyée d'une épaule contre le mur, quand une ombre fit son apparition dans le couloir. D'instinct, ma main se porta vers mes reins, à la recherche de mes armes, laissées je ne sais plus où...
    Numa. Rayne.
    Ah... oui, c'est vrai qu'elle était là.
    Un rire filtra de mes lèvres à sa remarque... plutôt acide.

    "- T'pourrais pas être sympa pour une fois ?... " Et fermer ta bouche, ou alors j'te la prends...

    Et sans même attendre sa réponse - de toute façon j'en avais rien à foutre - je m'avançai en titubant vers elle, prenant appui d'une main sur son épaule en me marrant légèrement.
    Je saurais plus trop vous dire ce qui s'est passé ensuite. Flou partiel.
    A la porte de ma chambre, mes rétines s'étaient perdues dans son regard bleu, la fixant étrangement en silence.
    Ces opalines couleur océan.
    Cette couleur...

Spoiler:
 

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Numa [Zôon]

Numa
Numa


MESSAGES : 30

MessageSujet: Re: Tadaaaaaaaa ♪ ▬ Ilana   Jeu 17 Avr - 13:57


Les humains sont pitoyables. Rayne s’en souvenait et elle le constatait à merveille. Ilana la première de leur race. Elle détailla, l’œil critique, la démarche titubante de sa crécheuse, de son assassin, le venin dans le fond de la gorge, prêt à être cracher, sous forme verbale. Le vert à l’air amoché, écaillé. Il rit, seul. Il tangue, seul. « T'pourrais pas être sympa pour une fois ?... » Rayne haussa un sourcil, septique, ne bougeant pas d’un pouce tandis qu’Ilana s’approchait. Elle prit ça pour une nouvelle menace, cherchant à ne pas broncher. Envoyer l’agent du GDP se balader dans un mur ne serait pas l’opinion la plus logique. Surtout qu’avec l’alcool qu’elle puait, Ilana pourrait être capable de lui casser la gueule. Hum. Elle considéra l’option une seconde. Avant de se faire prendre par surprise, des lèvres effleurant les siennes, qui disparurent, tout aussi rapidement. Elle battit des cils, fronça les sourcils. La rage lui tourna dans le fond de l’estomac, tandis qu’elle regardait la verte se diriger lourdement jusque sa chambre. Rayne se plissa l’arête du nez. « T’es complètement jetée en plus. » Presque docilement, elle retourna s’écraser contre son canapé, shootant dans la table basse par la même occasion.

Autant dire qu’elle ne ferma pas les yeux très longtemps. Rayne dormi une heure, peut-être deux. Avant de se faire réveiller par ses cauchemars, et d’un putain de mauvais goût sur les lèvres. Fallait qu’elle la fasse payer, Ilana, même si elle était prête à parier qu’il n’y aurait que des souvenirs flous de la vieille. C’était pas une excuse. C’était pas comme ça que Rayne avait été éduquée. Quand tu faisais une connerie, tu paies le prix de tes erreurs. Et seul Zôon savait à quel point la vengeance de la stella pouvait être terrible. Il était temps de se rappeler aux bons souvenirs de Ilana. Sur le coup de dix heures, estimant qu’elle avait été assez généreuse, elle se pointa dans la chambre de la verte, détaillant la masse de cheveux et de couette qui dépassait. « J’te jure. » Elle passa une main dans sa crinière rousse, poussa un long soupir. Avant de se diriger jusqu’au pied du lit, et de s’emparer de la couette, qu’elle tira, brusquement, pour la dégager et la claquer au sol. Après, elle s’empara du pied d’Ilana, lui faisant subir le même sort. Heureusement, il y avait la couette pour amortir le choc. Ouais, elle arrivait à être magnanime, Rayne.

Sans laisser le temps à Ilana de comprendre ce qu’il se passait, elle planta son pied sur l’épaule de la verte, la maintenant au sol, prenant un soin d’appuyer quelque peu, pour bien la réveiller. « Debout, sale au bois dormant. T’as assez pioncé. » Et elle plissa le nez, l’odeur lui révulsant l’odorat, la rage lui révulsant l’estomac.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tadaaaaaaaa ♪ ▬ Ilana   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tadaaaaaaaa ♪ ▬ Ilana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Ultima Deconne

 :: Space Monkey
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit