AccueilAccueil  SiteSite  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Liam [Eunice Even]

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 166
AGE : 29
LOCALISATION : Dans un bouquin.
HOBBIES : To be Cool.
HUMEUR : I'm so cool.

MessageSujet: XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]   Lun 19 Avr - 10:24

La vostra identità
NOM; Liam
SURNOM; XIV
SEXE; Masculin, un joli brin de beau gosse, moi je vous le dis!
APPARTENANCE; Eunice Even
MÉTIER; [ Assistant du Libraire.]

La vostra persona
INTÉRIEUR;

Se sentir beau, se délecter de sa propre vie et aussi savoir aimer, un peu, juste certaines personnes. Bien trop abrupt pour être normal, bien trop extravagant pour être pris au sérieux. Si peu se soucier du bien être des autres et ne penser qu’à soi. Laissez-le être ce qu’il n’est pas. Laissez le ne plus croire en vous, ne plus être déçu, ne pas sentir la rancœur lui étreindre la poitrine, et surtout laissez lui l’exquis plaisir d’être honoré à sa juste valeur. Avoir confiance, trop facilement, trop profondément. De la naïveté sans doute. Avoir confiance en soi, trop facilement, trop profondément. De la survie surtout.





Il est fou. Fou de lui même, et fou d'un peu tout. Il est un de ces êtres étranges et perturbants qui pensent que tout leur est dû. Cède, cède, Eunice, puisque c'est Liam qui le demande. Il exige, implore, mais obtiens toujours. Sauf l'amour. Et alors?

Il aurait pu être l'un de ces stellas doux et disciplinés, il aurait pu. Mais c'est loin d'être le cas. Il n'en fait qu'à sa tête, pour tout dire il se la pète. Il se pense beau, intelligent et incroyablement craquant.

Il a agi ainsi, par conséquent. Il lance des regards hautains à la ronde, quand il n'est pas en train de faire une nouvelle connerie. Mais c'est que le garçon est si joli, on lui offrirait bien le monde.

En fin de compte, lui parler équivaut à un rapport de force, et il fera tout pour dominer la situation. Même s'il a l'air de s'en foutre, mais s'il fait semblant de s'intéresser à vous. Tout ce qu'il veut, ce qu'il désire au plus haut point, c'est la suprématie sur vous. Que vous l'aimiez ou le haïssiez , tout lui convient tant que ce n'est pas de l'indifférence. Ce n'est qu'un gamin qui a besoin qu'on le regarde, on pourrait se dire. Mais je me demande si tout peut se résumer à ça. Il a ses travers, et ses tracas. Si l'on creuse un peu, on se rends compte de l'instabilité de sa personne. De la précarité avec laquelle il arrive à se convaincre que sa vie sert à quelque chose. Agir puis oublier, et recommencer, peut être pour la six centième fois, comment le saurait-il?

Ca le travaille, si vous saviez, cette peur. Il a peur d'oublier. Et il sait que c'est inévitable. Alors c'est peut être pour ca qu'il agit de façon aussi conne et insupportable. Rejetez le avant qu'il ne s'attache. Sinon il regrettera ce dont il ne pourra pas se rappeler.


Il est puéril aussi, complètement, même s'il s'en défend. Du haut de son arrogance, il a la maturité émotionnelle d'un enfant de huit ans. Suis je obligé d'ajouter, qu'en plus , il boude souvent?


.


EXTÉRIEUR;

Voyez, voyez comme il s'agite comme un animal en cage. Les dents serrées sur sa bouche rosâtre, et sur sa carnation pale. Pareil à un cadavre, il se meut. Tel le pantin, il agit. Et puis ses longs membres semblent enfin s'articuler d'eux mêmes. Il tends ses longues mains blanches afin de cacher ce maudit soleil.
Il rit.





Imaginez, le garçon qui déambule, comme s'il avait des ressorts entre les orteils. Un baggy qui tombe bien, d'un joli tissu en jean noir- grisâtre, avec une ceinture à clou. Si on regarde dans ses doc marten's, on verrait des chaussettes rayées de toutes les couleurs, comme le drapeau pour les homos, sauf qu'il l'est pas. A ce qu'il croit. Il porte souvent des debardeurs parce qu'il trouve ça cool, on voit ses épaules bien dessinées, et ca le fait kiffer de se faire kiffer. Alors il se montre. Il fait sa catin, il appâte le client gentimment. Mais pour rien.

Il a des bras musclés mais fins, une carnation peu bronzée, et de si grands yeux bleus. Des yeux bleus si angéliques qu'on a du mal à croire qu'ils lui appartiennent, surtout quand ses longs cils vont et viennent. Un petit nez comme un bouton de rose, et une bouche qui fait la moue continuellement. Qui s'étire en un grand éclat de rire moqueur, ou un rictus boudeur.

Et si on abordait sa tignasse claire et blonde? Oui, il aime ses cheveux platines, qu'il coupe n'importe comment d'ailleurs. Comme si a toute heure du jour et de la nuit, il venait de se reveiller. De quitter le sacro saint espace de son lit, et engourdi s'était levé. C'est un pantin de poussière, a la belle peau diaphane, qui s'accroche à ses mystères et se damnerait pour une âme.

Mais au final, qui est-il donc, dans sa panoplie d'adulescent. De beaux vêtements et un air sage. L'humanité ne reste qu'un déguisement.



la vostra vita
HISTOIRE;


Je suis, je suis, je suis le roi des fous. Dans mon palais poussiéreux, je vous domine. Je le domine, lui , Eunice. Être absurde dont l'existence n'a pas de but. Ou peut- être que si. Mais cela ne vous regarde pas.


Imaginez, bande d'humains que vous êtes, l'autre débile qui m'appelle. Une lune rousse, moi qui ne suis pas vraiment un être. Et je debarque, face à lui, sa gueule de vioque qui m'observe attéré.

" Ah t'existe ? "

Bah ouais, teubé. Il sort d'où celui la, je suis un Stella. Un des meilleurs, parce que je suis beau, grand ET intelligent. Et puis lui qui reste la, tout con sur sa chaise, comme s'il avait jamais vu quelques chose d'aussi stupéfiant.

Avec le recul, je le comprends. C'est vrai que je suis outrageusement bandant. Mais franchement. C'est lui qui m'invoque. Et puis, lol , zut et merde. What the fuck, t'existe mon gars !?

Faut s'en remettre un peu.

M'enfin, vous savez, moi j'aime faire les choses avec classe. Je me pointe comme ça, genre lumière éthérée, parce que la mise en scène, c'est toute la vie bébé!

J'ouvre grand les bras, tel le beau gosse que je suis, et je lui dis langouresement. Avec style, et tout.

" Ben ma gueule, dis à Beau gosse sama quel est ton souhait."

Ben ouais, faut comprendre, j'avais pas encore de nom à l'epoque. Et faut dire qu'il m'a fait chier avec ça le vioque. Il me donnait des noms merdiques genre " Agamemnon". Faut pas deconner. M'enfin je m'égare, vous allez plus rien comprendre après.

Bref, l'ancêtre qui me regarde débilement, fronce soudain les sourcils, et se prends au jeu.

" ... Hm, Que mon ex femme et ma soeur payent toute leur vies pour ce qu'elles m'ont fait."


... Ouais vous aussi, vous trouvez ca merdique. Sérieux le mec qu'a aucune imagination. Moi je sais pas, j'aurais demandé à être le roi du monde, ou un truc comme ça. Et le gars là, qui me sort un truc aussi con. C'est à se demander pourquoi j'ai accepté. M'enfin, je me rappelle que sur le moment, j'ai eu du mal à choisir quoi lui imposer. Alors j'ai du perdre cinq minutes a faire irradier ma beauté et mon charme hors du commun afin que le temps passe pas trop vite.

" Bon, on scelle le pacte, qu'a une seule condition, à chaque fois tu devras utiliser mon incroyable pouvoir, tu devras invoquer mon nom avec nombres de superlatif, et sans oublier d'insister sur ma grande bonté, et mon omnipotence."

Et voila, c'est là qu'on a du me trouver un nom. Et puis le temps que je lui explique que je resterais pour toujours avec lui et tout. Ca a pris un temps fou. C'est qu'en plus il est relou.

Libraire le gars, c'était d'un chiant. Je me sentais obligé de ré hausser tout ça avec un peu de mon incroyable pouvoir.

M'enfin, un truc à sa décharge, c'est qu'Eunice s'y connaissait incroyablement en histoire. Contrairement à moi. Hey oh, c'est bon les gars, j'ai dis Omnipotent hein, pas Omniscient.

Et ça m'a fait, mais tellement, tellement kiffer. Surtout qu'il pouvait passer des heures à me raconter les aventures des rois célèbres, des personnages importants. Et qu'est-ce qu'il raconte bien Eunice. C'est bien un des rares trucs qu'il sait faire.

Parce que rien que pour les trucs basiques de vos vies humaines, le pauvre. Il est tellement pas doué que je me demande comment il a fait pour survivre vingt six ans sans manger. Y en a qu'ont du avoir pitié. Le roi des surgelés. Quoique même ca, il est pourri.
Fin bref, les premiers temps c'était pas très évident. Il me regardait, comme si MOI, j'étais gênant. Alors que le gars il est totalement inutile, et Moi, je sais faire pleins, pleins de trucs!

Je suis genre, en fait, un super doué de l'illusion, je peux faire des trucs de dingue avec ça. Eunice il en revenait pas. Tu m'etonnes.

Il est encore resté comme un con sur sa chaise quand j'ai créée une Jeanne d'Arc en lui demandant si c'était à ça qu'elle ressemblait. Parce que faut savoir que c'est une manie chez YEUNISSIE de rester comme un con sur sa chaise. Limite qu'il l'a greffé sur son cul, tellement il reste posé dessus.


M'enfin, au début, y avait jamais personne dans sa boutique de merde. Faut dire qu'elle était hyper mal foutue, alors j'ai tout pris en main. Parce que je suis trop un mec bien.

Et que je m'emmerdais a regarder Eunice rien foutre toute la journée.

Mais je vous raconte pas le delire, c'est là qu'il est devenu vivant le vieux truc. A m'engueuler parce que je mettais les science fictions à coté des vieux livres rares. Mais il comprenait pas que les deux étaient kiffant.

Faudrait lui expliquer le concept du mot "Kiffant" d'ailleurs, p't'etre que ca lui donnerait un peu plus de classe. Vous pouvez le faire hein, moi j'ai laissé tomber.

Fin un jour donc, tout à changé, je sortais d'un magasin ou j'avais acheté des fringues Über classe, avec la thune d'Eunice. Et puis j'ai entendu des minettes qui gloussaient derrière moi.

Hey, d'ailleurs, sérieux les humains, dressez les un peu mieux vos femelles, parce que putain, mais qu'est-ce qu'elles gloussent, c'est un truc de ouf!

M'enfin, bref, elles m'ont kiffés, normal. Je me suis retourné, je leur ai fait un putain de sourire. Limite j'ai cru qu'elles allaient jouir.

Je suis trop fort.

Bref, je rentre a la librairie, et paf cinq minutes après, comme de par hasard. Les cinq adolescentes qui pénètrent l'air de rien dans la boutique.

Hey sérieux les mecs, vous auriez vu la gueule d'Eunice, il en revenait pas. Et comme il restait comme un con, bah je suis allé les voir.

Elles buvaient mes paroles, parce que je disais des trucs trop cool. Et puis je leur ai conseillé des bouquins qui parlaient de Cléopâtre. Parce que putain, ce qu'elle a la classe Cléopâtre. Et puis elles en ont toutes achetés.

La où ca devient trippant, c'est deux jours après, les filles sont revenues, avec des copines. Ouais, y avait tout un troupeau de donzelles en chaleur dans la librairie.

Et elles m'ont posés pleins de questions sur Cléopâtre. Et vous savez quoi? Eunice a commencé à leur raconter !

Et comme je vous l'ai déjà dit, quand Eunice raconte , tout le monde est scotché.

Du coup, on a installé un coin où les gens peuvent se poser et tranquillement écouter le vieux qui blablate. En plus, il a la classe quand il blablate.

C'est la qu'on a commencé à prendre une routine de vie. Eunice qu'était useless, et moi qui devait tout faire. Vous voyez le genre?

P'tain heureusement que je suis la.

M'enfin un jour, Eunice a vraiment pété un câble. J'étais la posé et stoïque sur une des étagères. Quand une minette, Eleanora je crois, m'a demandé qui était Eunice pour moi; Alors forcément rapide comme l'éclair, j'ai répondu:

"C'est mon papa!"

Eleanore m'a regardé chelou. Je comprends, c'est sur qu'on peut se demander comment un truc aussi fade et bizarre qu'Eunice aurait pu enfanter un être aussi beau et merveilleux que moi. Mais, j'ai remarqué que tout arrive chez les humains.

Sauf que, la minette partie. Eunice qui me hurle dessus, que c'était pas crédible qu'un mec de SEULEMENT vingt six ans puisse avoir un fils qui a l'air d'en avoir dix huit.

Alors la forcément, j'ai répondu, que vu comment il était relou, je comprenais que sa femme l'ait quitté.

Et la, il a essayé de ME tuer!

Ouais, je vous jure. Genre ce gros naze qui me plaque contre le mur et qui essaye de m'étrangler.

Il m'a fait presque peur. Puis il s'est calmé.

Et pendant une semaine on s'est fait la gueule.

M'enfin, je me demande un peu comment il peut être aussi paradoxal. Tantôt c'est un légume, et parfois il se prends des airs de grand méchant loup.

Fin, c'était y a longtemps ça. Depuis j'évite de parler de sa femme, parce qu'il est con. Et qu'après il pete des cables comme si c'était normal. Non mais franchement.

Sinon deux jours après, il m'a offert mon premier animal. Ouais, ça faisait des mois que je voulais un cochon d'inde. Et donc le cochon d'inde est devenu le premier membre de la famille. Gengis Khan, que je l'ai appelé, il aimait pas trop Eunice, mais moi j'etais sa maman. Alors il m'adorait. Je comprends pourquoi vous faites des enfants les humains. Parce qu'après être devenue Mère pour la première fois de ma vie, j'ai pas pu m'arrêter. Avec Eunice, depuis, on a Gengis Khan, Marie Antoinette et Jules césar les cochons d'inde, Richelieu le hamster, François Ier le poisson rouge, Cléopatre la tortue, Jeanne d'arc le furet et Christophe Colomb notre élégant bichon.

J'attends d'ailleurs avec impatience la venue au monde de Mozart, notre serpent. Mais Eunice n'est pas d'accord. Pas encore. J'aurais qu'a le menacer de placer anticonstitutionnellement dans toutes mes phrases.

La ca fait six mois qu'on vit ensemble. Et sa vie est beaucoup mieux depuis, vous savez?








una stella !
TYPE; Ombra.
POUVOIR; Crée des illusions.
RELATION; Compliqué, Eunice est plutot passif, alors que Liam déborde d'énergie. Et je pense qu'il consomme aussi celle d'Eunice par conséquent. Le voir s'agiter doit le fatiguer.
DATE DU PACTE; Six mois auparavant.




voi

Eliott
Avatar; Cloud réinterpreté par P B.
Avez-vous lu le règlement ? Code validé By Liam. Lol.
Comment avez-vous connu le forum ? Par Psuché
Un mot à dire ?
Hm, pas spé.


Dernière édition par Liam [ Eunice Even ] le Mer 19 Mai - 14:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam [Eunice Even]

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 166
AGE : 29
LOCALISATION : Dans un bouquin.
HOBBIES : To be Cool.
HUMEUR : I'm so cool.

MessageSujet: Re: XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]   Mer 21 Avr - 12:42

Finito ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

July Zucchero [Jude]

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 579
AGE : 24
HUMEUR : Happy ♥

MessageSujet: Re: XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]   Mer 21 Avr - 15:31

Que dire ?
J'adore Liam. Sa façon de parler, dans l'histoire, est vraiment trippante.
J'ai ri tout le long du texte ! Et quelle maitrise du langage humain-adolescent ! XD
J'en suis ébahie !

J'ai aussi beaucoup aimé lire les descriptions. Le style est vraiment différent, limite opposé. Ca m'a semblé très poétique et très doux à lire. x)

En tout cas, même si je trouve que la tête de Cloud et la personnalité de Liam, ça fait vraiiment bizarre, c'est tellement intéressant (et marrant, surtout), que je n'hésite pas à valider \o/
En tout cas, ta fiche m'a encore plus donné envie de lire celle d'Eunice ! (Mais qu'ont fait sa soeur et son ex-femme ! Je suis vraiment impatience de découvrir ça !)

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam [Eunice Even]

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 166
AGE : 29
LOCALISATION : Dans un bouquin.
HOBBIES : To be Cool.
HUMEUR : I'm so cool.

MessageSujet: Re: XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]   Mer 21 Avr - 15:39

Well, je suis incroyablement flatté so. Thanks <3
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

XIV. Liam [ Eunice Even ] [ Fini. ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Prima Storia.

 :: Ce que nous devons savoir :: Siete accettati. :: Stellas
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit