Partagez | 
 

 Andrea Vitaly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Andrea Vitaly

Membre- humain
 Membre- humain


MESSAGES : 222
AGE : 25
LOCALISATION : Lyon, ou pas très loin
HOBBIES : Lire écrire dormir
HUMEUR : Méprisante

MessageSujet: Andrea Vitaly   Dim 11 Juil - 21:11

La vostra identità

NOM; Vitaly
PRÉNOM; Andrea
SURNOM; Scherzo Di Notte. Son pseudo sur le net, il est connu ainsi en tant qu’Hacker. Ou alors Andy, mais va savoir qui l’appelle comme ça sachant qu’il ne supporte pas ce surnom…
SEXE; Masculin
DATE DE NAISSANCE; 06/06/2008, 18 ans, donc.
LIEU DE NAISSANCE; Milan, a toujours vécu ici
SITUATION SOCIALE; Célibataire
MÉTIER; Hacker à son propre compte
NATIONALITÉ; Italienne


La vostra persona

INTÉRIEUR;

Andrea, c’est l’archétype du gosse pourri gâté par la vie et par ses parents. Fils unique, il croit que tout, tout le temps lui est du. Ainsi, il a un sale caractère, il en a conscience et ne changera pas. Andrea se révèle insolent, sûr de lui, trop sûr de lui-même. Il est méprisant, venant de la couche sociale supérieure, il se considère simplement au dessus de la vermine des bas fonds, qui ne méritent rien d’autre que leur sort. Ses idées sont très arrêtées sur la réalité de la vie, ayant vécu dans une bulle, malgré les quelques accrochages qu’il aura pu avoir à l’extérieur, il est persuadé de tout savoir, d’être le puits de science dont tout le monde aurait besoin.

D’ailleurs ses accrochages n’auront fait que le persuader de sa supériorité. En effet, s’étant entrainé seul de façon plus ou moins régulière, et ayant une capacité à retenir extrêmement rapidement, il a visité quelques sports de combats. On ne peut pas dire qu’il les maitrise, mais il estime pouvoir se défendre en cas de problème. Et en effet, il sait où taper pour faire mal. Mais il faut passer sous silence qu’à chaque fois il s’était retrouvé face à des personnes avec les idées peu claires et embrumées par l’alcool. Donc finalement, il ne s’est jamais frotté à quelqu’un de réellement fort, réellement dangereux. En même temps, il n’y avait pas de raison, dans sa maison, bien au chaud et à l’abri. Mais il fallait croire qu’il allait devoir changer sa façon de voir les choses, surtout avec les problèmes récents qu’il connait. (Voir histoire)

Andrea traine un complexe de supériorité derrière lui de façon impressionnante. Il a une trop haute opinion de lui-même pour accepter de se rabaisser. Il se refuse à avoir peur et a confiance en ses capacités de réflexion. Il diminue les autres en les écrasant de sa pseudo suprématie et intelligence. Il sait pertinemment ce qu’on pense de lui, et ça demeure le cadet de ses soucis. Et même si la répartie n’est pas forcément son fort, il s’estime trop supérieur pour avoir à répondre à des provocations. Il ne prenait les critiques que comme une marque de jalousie à son égard, prouvant ainsi son ignorance totale du monde réel. Etant très souvent plongé dans son ordinateur, il s’est construite une image fausse de ce que peut être le Milan réel. Hélas pour lui, il allait devoir bien vite revoir son opinion et constater qu’en restant ainsi, c’était Milan qui allait le dévorer. Finalement, Andrea aurait pu se révéler être un garçon sensible si seulement il n’avait pas enfoui ça sous des tonnes de préjugés et un sale caractère pour se protéger, mais ça jamais au grand jamais il ne voudra le montrer ou l’avouer.

En bon fils unique ayant quasiment toujours eu tout ce qu’il souhaitait, Andrea possède un tempérament au final assez colérique fait de sautes d’humeur. Il n’aime pas qu’on lui dise non, il ne comprend qu’on puisse lui refuser quelque chose. Et dans ses attitudes de gamins, il lui arrive tout simplement de faire la tête dans son coin. Mais jamais devant la personne en question. Cela relevait d’un manque d’élégance flagrant… Ainsi qu’une faiblesse dans ce qu’il est. Ce mauvais caractère est venu tout seul avec le temps et qui sait s’il arrivera à s’en dépêtrer. De plus il a la sale manie de dire ce qu’il pense, en bien ou en mal, mais surtout en mal.

Andrea croit donc en lui. En lui et en ses capacités. Oh bien sur, il a de quoi. Parce qu’Andrea se révèle être tout simplement un petit génie. Il a très vite mit cela à profit dans l’informatique jusqu’à devenir un hacker reconnu dans le milieu sous le pseudo de Scherzo di notte. D’une curiosité maladive, il se sert de ses talents pour infiltrer les ordinateurs des plus hauts gradés de l’état comme de la police mais également pour prouver à tout instant ses capacités, acceptant même d’aider d’autres hackers comme lui. Preuve qu’au fond, Andrea possède un véritable besoin de reconnaissance. Consciencieux et efficace, il est toujours très concentré sur son travail et peut rester des nuits entières, musique dans les oreilles à se balader de pc en pc, faisant parfois des découvertes pour le moins… Intéressantes.

Andrea n’est pas vraiment extraverti, il n’aime pas vraiment le contact avec les gens, se moquer se révèle être au final la seule forme d’échange qu’il semble connaitre. De ce fait il a assez de mal à communiquer, ses parents n’ayant pas été réellement présents et n’ayant pas vraiment eu d’ami à cause de son caractère difficilement supportable. Faire confiance à quelqu’un n’est pas dans ses cordes et il n’en voit surtout pas l’utilité. La vie qu’il mène lui convient très bien.
Finalement, Andrea n’est pas quelqu’un de très compliqué à cerner, malgré ce que lui semble croire, il n’est pas vraiment subtil et déteste qu’on lui fasse remarquer. C’est finalement quelqu’un de très soupe au lait, qui aime faire le contraire de ce qu’on attend de lui, qui aime rabaisser et mépriser, sans pour autant le faire bien, qui aime ce qu’il est mais qui au final ne sait pas du tout comment communiquer avec les autres.

Mais une fois de plus la réalité coup de poing à laquelle il va devoir faire face va très certainement le bousculer assez pour le faire changer… Au moins jusqu’à ce qu’il ait retrouvé ses repères. Se surestimer dans ce milieu, c’était souvent synonyme de fin prochaine, et Andrea allait douloureusement le découvrir. Parce qu’une petite peste, un petit emmerdeur chercheur d’embrouille dans Milan, généralement, ca passait plutôt mal, surtout avec un physique pareil.

(Alors du coup, comme je me suis embrouillée moi-même, ce caractère n’est en aucun cas stable, il va me servir de base de départ pour l’évolution du caractère que j’ai prévu d’opérer chez ce pauvre Andrea, qui même si je ne lui ai pas demandé son avis me le donne quand même, juste pour me gaver. Alors c’est fort probable qu’à un moment, on soit loin de ce que j’ai écrit ci-dessus. )


EXTÉRIEUR;

Andrea c’est le physique d’un ange abritant un petit con. Il ne faut pas, mais alors pas du tout du tout se fier à son gentil sourire car il aura vite fait d’y ajouter un air supérieur et une voix méprisante. Chose qu’il sait en fait étonnamment bien faire.
Il aurait pu passer pour n’importe quel adolescent normalement constitué si seulement il n’avait pas tout fait pour se mettre en avant. C’était une attitude constante chez lui. Déjà il fallait qu’il soit toujours bien habillé quand il sortait. Chemise de marque, pantalon de même, veste bien trop chère pour le commun du peuple de Milan. En clair le parfait fils à papa.

Pour son âge, Andrea est sûrement un peu plus petit, un peu plus frêle que les autres, mais ça passe encore. Il mesure dans les un mètre soixante douze ou treize et ses membres sont moins fins qu’on pourrait le croire. Il est certes plus fragile qu’un homme dans la force de l’âge, mais se débrouille très bien comme il est. Le caractère d’Andrea ne pousse pas le vice à ce qu’il se croit le plus beau, mais il est loin de se trouver moche et ne sortira jamais débraillé comme il peut l’être devant son pc. Quand il passe des nuits à hacker des ordinateurs, c’est plutôt teeshirt large et pantalon d’intérieur, casque sur les oreilles. Mais ça, il aurait refusé de le montrer, de le dire à quiconque. Il tenait à sa réputation, au style qu’il se donnait.
Il aurait très certainement pu plaire aux filles si son caractère ne les faisait pas systématiquement fuir. Andrea est en effet plutôt beau garçon, très avenant d’un premier abord, tant qu’on n’a pas gratté la couche de vernis qui disparait bien vite dès qu’on lui adresse la parole.

Il n’est pas rare qu’en le voyant de loin, on veuille faire connaissance avec lui et l’approcher. Mignon, souriant, avec des attitudes de personne aisé, ça ne pouvait qu’encourager. On s’approche un peu, on distingue mieux son visage. Fin et agréable à regarder. Des jolies lèvres vermeilles, avec un sourire foutage de gueule auquel on ne s'attend pas du tout au premier abord. Évidemment, il lui arrive aussi, surtout quand il est vexé ou en colère de bouder, mais cette bouderie sur son visage est presque trop mignonne et carrément pas convaincante du tout, mais généralement, on évite de lui faire remarquer. Sa peau est satinée et douce. Mais surtout, ce qui arrête le regard, ce sont ses immenses yeux bleus clairs. Il sait très bien joué dessus d’ailleurs. Mais il n’y a pas à dire, un regard aussi clair et joli à regarder, ça ne court pas les rues de Milan. Ses yeux reflètent bien trop souvent du mépris et de l'arrogance et trop peu l'humilité ou le simple fait de considérer l'autre comme un égal. Pour ce qui est de le considérer comme supérieur, n'en parlons même pas.
Ses cils sont un peu plus longs que la moyenne, ce qui lui fait un visage un peu plus féminin, qu’il n’apprécie pas forcément mais comme ça plait, pourquoi pas. Il ressemble suffisamment à un garçon pour ne pas qu’on puisse se tromper. Son visage est encadré par des cheveux mi longs lui effleurant les épaules. De couleur châtain clairs, cendrés, c’est une couleur peu commune mais plutôt jolie, raides, il en prend soin comme pour le reste de son corps. Quelques autres mèches plus courtes lui parcourent le visage, il lui arrive de les attacher en queue de cheval chez lui en été ou la nuit pour avoir le visage dégagé et ainsi être plus concentré sus ses recherches.
Si dans son monde, Andrea aurait tout fait pour se faire remarquer, pour qu’on l’admire, il allait devoir prendre sur lui pour paraitre plus discret et éviter de s’attirer les ennuis. Si toutefois il était capable de se rabaisser.

Revenir en haut Aller en bas
http://loli-pamplo.skyrock.com/
avatar

Andrea Vitaly

Membre- humain
 Membre- humain


MESSAGES : 222
AGE : 25
LOCALISATION : Lyon, ou pas très loin
HOBBIES : Lire écrire dormir
HUMEUR : Méprisante

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Dim 11 Juil - 21:25

la vostra vita

HISTOIRE;
- Comme si j’avais envie de discuter avec toi. Tu te crois vraiment assez bien pour qu’on traine ensemble ?
Feliciano rougit de colère.
- Et toi alors ? Qui pourrait avoir envie de rester avec toi avec ton sale caractère de merde ?
Andrea lui jeta un regard méprisant.
- Parce que moi j’ai la classe, je suis intelligent et j’ai pas besoin de plein de pseudos amis pour me sentir mieux.
Sans un mot de plus, le gosse de 12 ans fit volte face et parti sans un mot. La semaine d’après il était changé de collège.

Ce n’était pas la première fois qu’Andrea changeait d’école, mais à chaque fois c’était de plus en plus dur d’en trouver une qui l’accepterait. Il n’avait cure de ses parents qui l’engueulaient. Ils n’étaient là que pour ça de toute façon. Si Andrea se retrouvait une fois de plus dans un nouvel établissement, c’était surtout parce que la famille de Feliciano était plus importante au niveau de la bourgeoisie milanaise que la famille Vitaly. Et les parents n’avaient guère appréciés que le fils Vitaly rabaisse ainsi leur progéniture. Mais c’était plus fort que lui. Il avait déjà vu ses parents prendre un ton mielleux avec la famille de Feliciano, il les avait tant de fois vu hypocrite qu’il refusait de tomber dans ce schéma. Quand il n’aimait pas, il le disait. Et puis ce n’était pas comme si Feliciano était exceptionnel. Contrairement à Andrea. Du moins ce que lui pensait. Cependant, à force de chercher des noises à des familles plus influentes que la sienne, Andrea finit par se retrouver dans un collège du peuple. Et malgré ses crises de colère et autres cris, ses parents furent inflexibles.

Andrea était ainsi né dans une famille très aisé de Milan. Pas la plus, mais plutôt importante. Sa mère faisait partie de cette famille et c’était son père, en se mariant avec elle qui l’avait rejoint. Celui-ci était militaire tandis que sa mère était très souvent absente sans qu’Andrea sache vraiment pourquoi. Ils n’étaient pas mauvais. Mais trop occupés par autre chose de plus important que leur fils. Andrea ne s’en est d’ailleurs jamais plaint. Il était bien mieux tout seul, à lire la bibliothèque familiale que dehors avec cette populace qu’il ne supportait pas, qu’il trouvait bien inférieur à son niveau d’intelligence. Il savait qu’on ne l’appréciait pas, et bien grand bien leur fasse. N’ayant pas réellement connu l’amitié, ça ne pouvait juste pas lui manquer, et de toute façon, qui pourrait être assez bien pour lui adresser la parole ? Andrea a 12 ans était tout simplement insupportable.

Ses parents, avec qui il avait de rares échanges ne comprenaient tout simplement pas pourquoi il agissait comme ça. Besoin de se rendre intéressant ? Rejet pur et simple des autres ? Difficultés de communiquer ? Etait-il trop solitaire ? Le problème, c’est qu’ils ne prirent jamais le temps d’essayer de comprendre leur fils, réduisant à néant les chances de le faire changer. Cela convenait très bien au jeune préadolescent qui, plus on lui foutait la paix, mieux il se portait.

Ce caractère peut s’expliquer en partie à cause de ses caprices auxquels on cédait systématiquement. La famille avait des moyens, pourquoi lui dirait-on non ? Mais ce n’était pas tout. L’influence, même lointaine de ses parents avait déteint sur lui. Ils agissaient de façon hautaine avec moins importants qu’eux mais se courbaient devant les plus influents. Andrea n’avait gardé que la première partie, refusait très tôt de se plier à quelqu’un, même de plus riche et important que lui. Et ce ne fut pas sans un nombre de problème pour sa famille. Son complexe de supériorité s’amplifia à l’école, quand il se rendit compte qu’il apprenait bien plus facilement et rapidement que les autres. Ainsi il s’ennuyait, les trouvant encore plus bête qu’avant, se demandant s’il allait trouver quelqu’un qui pourrait se révéler à sa hauteur. Les écarts de conduite se poursuivaient. Et si de son point de vue il gagnait toutes les joutes orales, c’était en réalité loin d’être le cas. Andrea n’ayant jamais cultivé son sens de la répartie, il restait parfois muet ou répondait quelque chose ayant peu d’impact. Mais trop aveuglé par son impression de supériorité, il ne voyait pas le reste.

Son entrée au lycée le calma un peu. Il évitait de se mêler aux autres, à ses gens qui ne méritaient même pas de lui adresser la parole. Il se plongea dans l’informatique, et découvrit un monde nouveau. Fait de possibilités infinies, d’énigmes et de solutions, regorgeant d’informations. Andrea se vit happé par ce monde. Il maitrisa rapidement les rudiments de la programmation et s’en suivit le piratage, le hackage. Si au début, c’était surtout dans les ordinateurs de ses connaissances qu’il fouillait, pour se faire la main, sa soif de curiosité le conduisit très vite vers des barrières bien plus compliqués à briser, mais avec des secrets bien plus importants à la clé. Il se referma un peu dans son monde, ne passant par la case école que par obligation, amenant même son ordinateur en classe. Ses profs ne disaient rien parce que de toute façon, ses résultats étaient irréprochables.
L’attitude de ses camarades oscillait entre une franche haine, une jalousie et une envie d’être pareil et de la fascination. Sans qu’Andrea s’en rende compte, il avait du succès auprès de plusieurs filles. Mais quand elles venaient à lui, il n’était pas loin de perdre ses moyens et ne répondait que comme il savait le faire, en les envoyant balader. Toutes ses années lui avaient laissées des lacunes en terme de communication assez flagrantes. Il se retrouvait au final très désillusionné et les seuls moments où il se sentait vraiment vivant c’était quand il passait des nuits sur son pc à creuser la piste qu’il avait déniché, aux alentours d’ordinateurs de la police.

La Lune Rouge, les Stellas, les Pactisants. Que de noms sans réelles définitions, le GDP aussi. Des traces dans des emails, dans des dossiers, mais rien à se mettre réellement sous la dent. Et c’était réellement frustrant pour Andrea qui voulait savoir. Il voulait le savoir à tel point que ça le bouffait.
Et puis Andrea commença à mûrir, à s’intéresser un peu plus à son entourage sans pour autant y entrer. Qui pouvait bien être cette femme qui était très souvent avec sa mère sauf quand son père était là ? Pourquoi personne ne voulait répondre à ses questions ? Son père faisait-il réellement partie de l’armée ou d’un autre organisme ?

Avant d’avoir les réponses, tout changea du jour au lendemain. Ses parents moururent. Tous les deux. Un accident de voiture qu’on lui avait dit. Andrea, qui ne savait même pas s’il était triste ou pas ne voulait pas y croire. Parce que c’était bien trop facile pour ça. Au final, ses parents ne lui manquaient pas, vu le peu de contact qu’ils avaient eu, mais cette disparition était trop suspecte. Et Andrea ne croyait pas si bien dire. Son père était un membre reconnu au GDP. Sa mère était une pactisante, une cobaye plus exactement, tant qu’elle était sous la responsabilité du père d’Andrea tout allait pour le mieux. Mais l’ordre fut donné de la supprimer au GDP. Son stella étant identifiée comme trop dangereuse avec possibilité de perte totale de contrôle et de danger immédiat. Et ce fut hélas le travail de son père. C’est ainsi qu’ils mirent fin à leurs jours, protégeant ainsi leur fils des représailles du GDP. Mais tout ça Andrea ne le su jamais. Il n’était pas assez informé, pas assez doué pour infiltrer les ordinateurs des plus hauts gradés. Mais cette disparition exacerba son envie de continuer coûte que coûte à comprendre. A tout comprendre. Ainsi la mort de ses parents le plongea encore plus dans son mutisme devant son ordinateur. Si les repas de famille étaient encore les seuls moments où il pouvait un tant soit peu parler, maintenant ce n’était même plus la peine. Ils ne lui manquaient pas, mais ça faisait quand même un nouveau vide dans la maison.

Ce fut son oncle, le frère de sa mère qui devint son tuteur. Sauf qu’il se révéla bien moins patient que sa sœur en ce qui concernait l’éducation de son neveu. Celui-ci était imbuvable, toujours à regarder les autres de haut, à le mépriser alors qu’ils étaient de la même famille. Andrea n’aimait pas cet homme et celui-ci le lui rendait bien. Une guerre silencieuse s’était déclarée au sein de la maison familiale et Andrea refusait de perdre celle-ci. Ce qui fit déborder le vase, ce fut la décision d’Andrea d’abandonner ses études une fois le bac en poche. Il ne voulait se consacrer qu’à l’informatique, et ça pouvait lui rapporter suffisamment pour ne pas se soucier de l’avenir, surtout avec l’héritage de ses parents. Et il s’estimait suffisamment intelligent pour savoir qu’il allait s’ennuyer, peut importe les études post bac qu’il ferait.
Son oncle refusa cette décision et en tant que nouveau maitre de maison, Andrea étant majeur, il lui fit comprendre qu’il devait partir. Qu’il allait apprendre la réalité de Milan au lieu de rester cloitré devant son ordinateur à mépriser le reste du monde. Ainsi malgré les scandales qu’Andrea fit auprès de son oncle, celui-ci fut intraitable sur le sujet et moins d’un mois plus tard, le jeune homme de 18 ans emménageait dans le centre de Milan dans un appartement. Un appartement tout à fait honorable soit dit en passant, mais comparé à la maison familiale, Andrea le prenait plutôt mal. Tout comme les pauvres 2000€ par mois qu’il obtenait. Ce qui était plus qu’une bonne tranche de la population, mais ce qui était totalement dérisoire face à tout ce que sa famille pouvait posséder. Autant dire qu’il l’avait plutôt mauvaise contre son oncle. Ce n’était pas aussi forcément une bonne idée de le laisser seul dans un appartement. Déjà qu’il ne parlait pas beaucoup, mais là c’était encore pire. Il n’avait pas envie de sortir dehors, pas envie de voir du monde, il ne sortait que pour faire ses courses, où aller manger, souvent avec son pc quand il y avait wifi. Ce n’était pas vraiment son style d’écumer les bars, surtout seul, il n’avait pas grand-chose à y faire. Et dès qu’il sortait, il se sentait mal à l’aise. Ce n’était pas son monde, pas son mode de vie, il ne savait rien d’ici, il atterrissait dans un endroit inconnu, où il n’avait aucune attache, aucune emprise, et s’il se refusait à l’avouer, ça le foutait réellement mal à l’aise, raison de plus pour ne pas sortir. Et si on essayait de lui parler, il les envoyait souvent balader. Déjà qu’il ne comprenait pas les gens aussi aisés que lui, mais ceux qui étaient d’une couche sociale inférieure, ce n’était même pas la peine.

Ayant beaucoup de temps libre, il en profita pour devenir de plus en plus performant au niveau du hacking et il se fit rapidement un nom dans le milieu. Scherzo di Notte. Il sait très bien qu’il est loin d’avoir tout découvert ce qu’il cherche, sa quête sur la Lune rouge et tout le reste ne faisait que commencer, mais le fait d’être tombé récemment sur des fichiers de cette organisation qu’est le GDP l’a suffisamment motivé pour s’investir encore plus.

Finalement Andrea a une maturité à deux vitesses. De par son intelligence, sa capacité à analyser, à rechercher la vérité à synthétiser, il peut paraitre plus vieux. Mais son ignorance du monde réel et son incapacité chronique à communiquer autrement qu’en méprisant les autres le renvoie à celui d’un adolescent beaucoup plus jeune. Ca fait à peine trois mois qu’il vit réellement dans Milan et il n'est pas vraiment prêt à changer comme le voudrait son oncle.

« J’aime pas les gens. »


Il futuro

RUMEURS, RUMEURS; Oui, il se tient informé de trrrrès près en ce qui concerne ses rumeurs. Il se doute bien que ce ne sont d’ailleurs pas que des rumeurs.

NON ? OUI ? ; Je suppose que oui, mais j’ai pas encore réfléchi au souhait qu’il pourrait formuler, mais ça se creuse et à moi ça plairait bien qu’il le soit xD


voi

Prénom ou pseudo habituel; Loli ou Loli-Pamplo
Avatar; Basile de Katekyo Hitman Reborn !
Avez-vous lu le règlement ? J’aime (pas) les cerises
Comment avez-vous connu le forum ? Ce fut un savant mélange de Gretchy-chou, d’Epouvanty adoré, de Squalo et de coïncidences.
Un mot à dire ? Je vous aime \o/ Et j’ai hâte de rpiser xD Soyez cléments, ça fait longtemps que j’ai pas rpisé T.T



Dernière édition par Andrea Vitaly le Lun 12 Juil - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://loli-pamplo.skyrock.com/
avatar

Vito Vargas

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 363
AGE : 26
LOCALISATION : Lyon.
HOBBIES : Me piquer à la nitro'.

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Lun 12 Juil - 0:21

Chou ! An-dy ! Dis-moi oui, ché-ri !


Ben tiens, c'est original, ça, pour un hacker, comme pseudo, « Hacker ».
*lui pourrit la gueule*
Non mais t'as pas honte ? Hein ? T'as pas honte, vermine ?!
Et, dis dis dis, juste parce que je t'aime et que j'aime t'embêter : c'quoi cette petite flamme bleue sur l'image utilisée en icône de ton extérieur. C'est qu'Andy est tellement grosbill que quand il allume une clope, il se fout le feu au front ?

Quant à ça, ça rappelle quelqu'un : « Andrea n’est pas vraiment extraverti, il n’aime pas vraiment le contact avec les gens, se moquer se révèle être au final la seule forme d’échange qu’il semble connaitre. » On dira pas qui. On dira pas quoi. On n'en parlera pas. Mais j'ai envie de te dire de corriger sa situation sociale, pour remplacer le « Célibataire » par « Cas à part ». J'te renvoie dans tes vingt-deux avec Marx pour la peine. Quant à ses 2000€/mois, Vito les lui met sur la gueule, Vi-to et non Squa-lo d'ailleurs >.>

Brefouille. Que dire à part que j'aime ton petit con ? Que dire, à part te souhaiter une quintuple bienvenue ? Que dire, à part que je t'aime et que t'es pas si rouillée que ça, birdoule ? Moi j'aime ta fiche. J'aime les idées que tu m'as données par tes jolis paragraphes. J'aime tout. Même ta femmelette de perso' qui va se payer un mur du nom de Vargas. Pour résumer, je t'aime je t'aime je t'aime et je jubile que tu te sois inscrite ici. Rendez-vous dans le rp', mon tendre amûr. Tu me manques déjà, même si t'écoutes de la pomme lyophilisée.

Plein de bisous de la part de Vito. Il t'aime aussi ; enfin, c'est pas vrai mais la pensée y est. Pitaingue, ça m'avait manqué de lire ce que tu écris ...
*s'en retourne chasser du moustique*

♥ :
Spoiler:
 

Le temps se gâte, Andy s'en soucie ; Andy attrape son parapluie ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Andrea Vitaly

Membre- humain
 Membre- humain


MESSAGES : 222
AGE : 25
LOCALISATION : Lyon, ou pas très loin
HOBBIES : Lire écrire dormir
HUMEUR : Méprisante

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Lun 12 Juil - 7:21

Bon écoute tu sais quoi ? Mes tournures de phrases foireuses, tu les aimes pas, c'est pareil d'abord !
Et t'arrête de me faire chier avec mes vava, j'y peux rien si cet imbécile est pas foutu de pas s'allumer la tronche !
Non mais t'imagine pas à quel point c'est duuur pour lui avec ses pauvres 2000€/mois, comment il peut vivre quoi ? Et non ne parle, ne parle pas je t'ai dit ! Je lis dans tes lignes comme dans tes yeux xD

T'es quand même une sacré mauvaise pomme. Je t'aime et merci, moi aussi ça m'avait manqué *Fait un câlin à la jouseuse, parce qu'au perso, même si c'est un rêve, c'est trop dangereux et je tiens à mes dents*
Vitoooooooo : cheer : : heart :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://loli-pamplo.skyrock.com/
avatar

April Foggia [Jewel]

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 180
AGE : 23
HUMEUR : Multiples.

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Lun 12 Juil - 8:06


Bonjour et bienvenue sur UA Ma Loli Chérie !!

Bon chou, je lis ta fiche durant ma pause de Midi que je n'ai toujours pas prise ou au pire ce soir en rentrant, bref, le plus vite possible.

Avis à la populace, ceux qui touchent Andreas, je m'occupe personnelement de leur compte ! (Je ne vise personne en perticulier, hein vito ! : evil : )

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

April Foggia [Jewel]

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 180
AGE : 23
HUMEUR : Multiples.

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Lun 12 Juil - 17:36

Piapiapia ! Bon alors !

Juste un truc qui cloche : GDP et Pactisants ne peuvent définitivement pas s'unir. A moins que la mère d'Andrea soit un cobaye. C'est surement ce que t'as voulu dire d'ailleurs. 'Fin bref, faudrait corriger ça. Et peut-être développer un peu la partie où il découvre que justement, ses parents ont été tués parce que Pactisant et membre du GDP.


Mais j'aime Andrea ! April voudra un lien avec lui, pour sur ! : heart :

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Andrea Vitaly

Membre- humain
 Membre- humain


MESSAGES : 222
AGE : 25
LOCALISATION : Lyon, ou pas très loin
HOBBIES : Lire écrire dormir
HUMEUR : Méprisante

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Lun 12 Juil - 17:42

D'accord je vais modifier ça ya pas de soucis !
Sinon en fait, il l'a pas encore découvert, il a des doutes, il connait plus ou moins l'existence des stellas et compagnie, mais ne sait pas encore pour ses parents, j'attends un rp propice pour qu'il le découvre : evil :
Oui je veux des liens, plein de liens avec toi, je suis sûre qu'il a la trouille des filles et qu'il veut pas se l'avouer mouhahaha !

Edit : C'est booon
Revenir en haut Aller en bas
http://loli-pamplo.skyrock.com/
avatar

April Foggia [Jewel]

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 180
AGE : 23
HUMEUR : Multiples.

MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   Mar 13 Juil - 4:43



Tu peux faire ta fiche de présentation, faire une demande de logement ET ... commencer à rp !!! : cheer :

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Andrea Vitaly   

Revenir en haut Aller en bas
 

Andrea Vitaly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Prima Storia.

 :: Ce que nous devons savoir :: Siete accettati. :: Simples Humains
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit