Partagez | 
 

 Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

X [Oxymore]

Admin- Pactisant
Admin- Pactisant


MESSAGES : 3

MessageSujet: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Sam 7 Aoû - 10:36

Tu m’appelles X.
Moi, je crie ton nom.



La vostra identità

NOM; ZUBROWICZ
PRÉNOM; Syracuse
SURNOM; X
SEXE; Masculin
DATE DE NAISSANCE; 10 janvier
LIEU DE NAISSANCE;
SITUATION SOCIALE;
MÉTIER; Stella
NATIONALITÉ; Russe



La vostra persona
INTÉRIEUR;
X. Love Lockdown

Le son qui m’appelle n’est pas celui d’une cloche. Un bruit sourd et fou, qui ronronne dans la cavité crânienne qui se camoufle sous mon doux visage. Pour être vide, il n’y pas d'âge.
Et ce bruitage, cette cacophonie presque divine, n’est que le résultat d’une absence de souvenir intime.

Mon âme est triste, parce qu’elle n’est pas finie. Une sorte de douceur inconsciente qui se dégage de mes paroles, de mes regards, de mes sourires, et qui donne envie de s’enfuir. Il me casse, me brise, me dévergonde, me martyrise, et je ne le sais pas. Je ne veux pas, je ne crois pas. Il n’y a pas de courage dans un mort, juste de l’amour. L’odeur de la terre séchée qui enveloppe mes pensées. Et cette douleur. Cette atroce constatation que celui que j’aime , me meurt. Me tue a petit feu.

Et je n’y crois pas, je ne veux pas. Laissez moi.

Le monde est fou, il me fait du mal. Et Je suis doux.

Alors je protège. J’ai mal aux mains, à force de creuser ma propre tombe. Mais je me damnerais pour un de ses sourire. Je suis un saint, je suis un martyr.
Mon rire résonne avec candeur. Parce que l’enfant en moi est de nouveau maître. Je pleure, je chiale mon désarroi. Je lui donne mon pouvoir. Fin, c’est ce que je crois.

Arretez de me faire croire que le monde n’est qu’un hiver triste, froid, durable, constant. Oubliez un peu que c’est lui qui me ment. Car je suis son soleil, l'étoile de ses nuits, une rivière un peu bizarre qui brille quand elle sourit. Mes années d’apprentissages sont celles qui se passent dans ses bras.

Je l'absout de ses péchés.
Je leche ses plaies, comme un animal apprivoisé. Un louveteau dans les bras de morphée.

Je suis naïf, et je le sais. Mais que faire quand des yeux pures vous racontent les plus beaux mensonges? Se persuader de la vérité de la chose? Attendre patiemment sa métamorphose?
Je suis une autruche, je m’enfonce la tête dans le sable. J’ignore, sciemment ou non, mais qui ca interesse ?

Le fond de l’histoire serait certainement que je suis trop doux pour tout. Mais que mon pouvoir reste ma bonne humeur. Ma candeur enfantine. Mon être. Moi. Je. I

X. I’m Scared Of lonely.


Je ne devrais pas oublier qu’il est ma bouée. Il me rattache au monde, comme un boulet à mes pieds. L'étincelle de soleil que je suis, prends toute son ampleur dans ses baisers torturés. Quand il embrasse mon front et que son regard se trouble. Je ne peux que mesurer l’ampleur de son mal-être. Mais connaît-il le mien?

Cette peur , cette terreur à l’idée de ne pas être à la hauteur. J’aurais voulu l'enchaîner à mes pensées, lui donner mon âme pour pouvoir le guider.

Pourtant c’est lui, ma lumière, même lorsqu’il me quitte pour briller loin de moi. Il m'émerveille par ses idées, par sa folie, par sa charité. Il m’a choisi, je dois rester. Lui prouver, l’entrainer.

Je m’appelle X, et le fait est, que j’existe.

Aussi stupidement, que mes sourires qui s’étirent. Aussi farouchement que mes bras qui s’accrochent à son corps endormi.

Oxymore. La figure de style pour laquelle je donnerais ma vie.

Tu es trouble, tu me rends clair. Je suis plein, tu es vide.

Et alors?

Mais encore!?
EXTÉRIEUR;
X. If I Were A Boy


Un visage d’ange; Des ailes invisibles. Mais ce sourire, ce rire, qui tinte, qui resonne. Il effacerait meme la pomme. Il ferait pardonner tous les hommes. Dieu le regarderait et lui donnerait sa vraie place.

A ses cotés.

C’est un enfant, un grand enfant, aux lèvres rouges et délicates. A la peau pale, souvent écarlates. Comme quand il rit trop fort, comme quand il boude trop fort. Sa chair qui s'échauffe et qui brûle comme un feu de camps. Un petit bout d’enfant incandescent;

Il excite et il s’excite, il ronronne. Comme un chaton. Avec ses membres plus très ronds. Sa taille minuscule, et ses grands yeux. Un peu ombrés, avec des cils presque maquillés. Il a des mains, petites, pales, fines, souvent gantées. Toujours ornées de bagues en toc, étincelantes ou déjà presque rouillées. Sa carnation blanchatre se réhausse de milles et un bijoux de pacotilles, glanées ça et là, par lui, plus souvent par Oxymore.

Parce qu’il quémande, en ouvrant grands les yeux, laissant sa bouche trembloter, son nez fin et droit rougir légèrement. Personne ne résiste. Certainement pas Owy.


Son look résonne comme un anachronisme. Un môme de dix huit ans, vêtu comme un enfant. Bermuda, chemise , et le tout qui se dandine en sautillant. Des petites rangers en cuir noir, mais pas de piercings pour lui. Peut être quelques bouts de métal dans sa bouche, quand il mache un stylo. Sûrement un tatouage au feutre, qui s'égare sur l’un de ses avant bras.

Et puis souvent, il s’endort. Comme une poupée trop malmenée. Par la vie, par owy; Par ses péchés. Il est l’amoureux transi, l’effronté trahi. Il retourne sa chair, au niveau de ses cuisses, juste par envie d’exister. Juste par amour de lui.


But You ‘re Not a Boy


Il brille dans le noir, comme un putain de cafard dont on n’arriverait pas à se debarrasser. Il est la lueur d’espoir, d’un garçon qui la trahi.

Il ressemble à un totem, par la faute de celui qui l’aime. Il l’ancre à la réalité, il en perds la sienne.

Le monde c’est son enfer. Et il ne le voit pas.


il vostro patteggiati !
PRÉNOM & NOM;
AGE & Date de naissance; Oxymore, euh, c'est un stella .
METIER; Artiste
RELATION; Un amour tortueux. De la douceur. Un charabia incompréhensible, entre passion et torpeur.
EN FAIRE UN PRÉDÉFINI ? Bah non, il existe 8D
PORTRAIT;


voi

Prénom ou pseudo habituel; Eliott
Avatar; Euh s't'un mec qui dessine ca.
Avez-vous lu le règlement ? Code bon By Liam.
Comment avez-vous connu le forum ?
Un mot à dire ?





Dernière édition par X [ Oxymore ] le Sam 7 Aoû - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

X [Oxymore]

Admin- Pactisant
Admin- Pactisant


MESSAGES : 3

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Sam 7 Aoû - 16:07

la vostra vita
HISTOIRE;




-

-Genérique. Musique. Regarde la, la mascarade de ta vie. Tout ses faux semblants, la facticité des soucis. Un nom qui n’est pas le tien, la sous ton visage.
“ Syra quoi? “
-... Dégage.

- Tu le vois, tu sais ce qu’il t’as fait? Tu ne comprends pas?
-... Qui es-tu?
- Chut, tais toi, ce n’est pas la bonne question. Pas comme ca. La vraie question, ca serait plutot, qui es -tu TOI?
- .. Laisse moi tranquille; Tu racontes n’importe quoi.
- Tu te laisse berner par des images, des illusions, des mensonges, des trahisons. Celui qui est à coté de toi, n’est pas un innocent, c’est un demon. Mais TOI, qui es tu?
- ...
- Pourquoi tu ne réponds pas? Ton esprit ne tiens plus qu’à un fil, tu deviens fou et tu ne comprends pas pourquoi? Tu vomis voyant des choses, tu ne comprends pas le regards absents des gens. MAIS QUI ES-TU?
- TAIS TOI! Ferme la! Moi? Je suis un Ange! Un vrai ... Je suis un stella.
- En vertu de quoi? De qui ? De quelle Loi? Qu’est-ce qui est vrai? Qui est-ce qui t’as menti?
- Va-t-en, sors de ma tête, dégage de la. Ne pénètre pas mes pensées, envahisseur!
- Arrete de pleurer, regarde plutot ton coeur.
-...

- T’as quel âge?
- Je n’ai pas d’âge.


Pourtant tu le sais qu’a huit ans, tu courais dans la neige comme un dératé, affaibli par le froid. Tu devais avoir une tête de victime, l’air stupide et catathonique alors que la neige se fichait de toi. Un flocon dans l’oeil, un sur le bout du nez, comme une envie de pioncer; Et Presque et voila. T’aurais pu mourir. Mais Oxymore, il voulait pas. Il était apparu, comme ca. Un ange tombé du ciel. Une etoile de neige de plus. Un enorme bout de glace qui tombait sur le visage.
Il t’as sauvé. C’est ce qu’il t’as dit. Et t’y as cru toi. T’aurais pu faire quoi? Un souhait, rien qu’un seul. Une envie folle et fulgurante, d’exister et de prouver. A qui? A quoi? On sait pas. Pas trop. Meme pas toi. Tu t’es jeté par la fenêtre en te jetant dans ses bras. Tu t’en es jamais rendu compte. Ca me blase, pas toi?

T’as comme un gout de fade dans la bouche, mais tu sais pas d’ou ça vient. Une apreté de longue durée, une amertume qui ne veut pas se lasser. Tu colles tes longs bras blanc contre ton torse, et tu refléchis. Tu ne connais pas la vie sans lui, ou si peu. Tu sais que c’est un des ces garçons qui charment le monde par leurs sourires. Et cette étoile, elle t’enlève ta lumiere. A ses cotés, tu ne brilles plus. Tes joues ternissent, ton regard fletrit. Ta joliesse, passe pour de l’envie. Ta bonne humeur, pour de la jalousie. Tu voudrais hurler, crier, te revolter. Mais quelque chose au fond de toi, te dis que c’est merité. T’es qu’un garçon trop doux, qui peint en funambule, déambule difficilement sur un fil bien trop maigre. Tu sais jongler contre tout. Mais pas contre lui. Quand il est dans ta main, il emplit et déborde. Tu ne peux pas l’attraper, encore moins le controler. Il possede ton être, comme on achete des portables. Il t’utilise et se sert de toi. Crie a travers toi. Communique à travers toi. Meme le monde, il le voit à travers toi. T’es devenu transparent, les regards des gens te transpercent sans te voir. Comme ta peau que tu transperce, quand t’es seul tard le soir. Ton meilleur ami. Ton pire ennemie. Il te vole ta gloire, rapporte tout à son profit. Tu l’aimes, mais il prends ta place. Ses expressions , face à toi, deviennent des grimaces. C’est un diablotin enivrant, tu te perds pour lui dans tes sentiments.

Puis la goutte déborde.

Ta beauté se dessine. La corde autour de ton cou se resserre. Tu suffoques. T’as mal. Tu n’en peux plus. Ton corps s’agite sur place, tu trembles d’exister.

Tu le supplies de vous en aller. Il confond, ne comprends pas. Ne sait pas que ta passion, c’est lui. Même si l’image que tu as, s’est ternie au fil du temps. Il a peur et il te tue.

Purement et simplement.

Fin.


Tu viens de naître, tu es divin. Un enfant sublime dans le corps d’un adolescent malingre. Tu gesticules dans le vide, profère ta foi. Tu règnes sur lui; Il regne sur le monde. Tu vis seul, claquemuré entre quatre parois de papier peints fashions. Tes vetements sont superbes. Mais à qui les montrer? Ta douceur est exquise, mais qui pour te toucher?

Tu protèges, tu crées. Tu crois le faire tout du moins. Oxymore à tes cotés. Ton humain.

T’es naif, mon bébé.

Tu le suis partout. Clébard inoffensif. Tu ne comprends pas que tu es l’instrument de sa reussite. Tu es là, derrière lui, comme son ombre, ou comme trainé en laisse. Il fait semblant de te pardonner tes maladresses. Avec un sourire, et des baisers d’anges. Quand il t’embrasse sur le front, en relevant ta frange. T’es heureux , sincèrement? T’es bien en tout cas, la pour l’instant. Tu le dorlotes quand il dort entre tes bras. Tu t’endors, tu ne vois pas qu’il te regarde. Tu n’entends pas ses pardons inlassables. Tu es son objet. Pour toujours, inaltérable.

T’as des baskets roses, comme des chaussures de princesses. Il va tourner un film, et tu reste. T’as des bracelets colorés, comme une danseuse orientales. Tu fais la vaisselle, il est encore à un bal.

Delicieuse cendrillon, dans ta prison dorée. Pas besoin de haillons, pour être une calamité. Ton chateau , un appartement spacieux. Ta cage, un stella trop amoureux.








un mostro ?
RANG; B?
POUVOIR; Aucun, X n'est même pas au courant que les stellas sont sensés avoir des pouvoirs.
CAMP; July


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Erwin W. Meister

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 186
AGE : 23

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Sam 7 Aoû - 21:26

Comment oses-tu nous laisser en plan avec les descriptions !
J'étais prête à lire toute la fiche !
Que nenni, hâte-toi de finir ce beau début ♥

PS : J'aime l'avatar.
Ca donne envie de le manger tout cru. /sort/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

July Zucchero [Jude]

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 579
AGE : 23
HUMEUR : Happy ♥

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Mar 31 Aoû - 14:03

Je n'ai pas trop le choix...

Puis-je savoir où en est ta fiche ? <3

_________________________________________________

Worry will not eliminate the problem of tomorrow
It would only eliminate the
peace of today
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam [Eunice Even]

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 166
AGE : 28
LOCALISATION : Dans un bouquin.
HOBBIES : To be Cool.
HUMEUR : I'm so cool.

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Lun 13 Sep - 15:33

Finito ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Erwin W. Meister

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 186
AGE : 23

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Lun 13 Sep - 16:27

Génial ! o/
Mais il reste plusieurs champs a remplir =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liam [Eunice Even]

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 166
AGE : 28
LOCALISATION : Dans un bouquin.
HOBBIES : To be Cool.
HUMEUR : I'm so cool.

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Lun 13 Sep - 17:10

Voila! J'avais coupé du code en copiant/collant. u_U
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vito Vargas

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 363
AGE : 26
LOCALISATION : Lyon.
HOBBIES : Me piquer à la nitro'.

MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   Mar 14 Sep - 12:12

: heart :

Ahlala. Que j'ai kiffé ta fiche, même si tu l'auras compris. Encore bravo tu gères du boudin et c'est un bonheur pour les yeux. Et même pour les autres trous 8D.

Bref évidemment qu'après ça tu es validée !
Tu connais la procédure, tussa ~ Hâte de voir ce que X va donner en rp'.

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bleurp, crie mon âme exsangue. [ X ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Prima Storia.

 :: Ce que nous devons savoir :: Siete accettati. :: Pactisants
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit