AccueilAccueil  SiteSite  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Raffaele [Miguel Velasco]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 174

MessageSujet: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Lun 4 Avr - 22:43

la vostra identità
NOM; Raffaele
SURNOM; A ta place, je briderais ton imagination débordante en matière de surnoms pourraves pour te contenter du simple et classique "Raf".
SEXE; F.
APPARTENANCE; Miguel Velasco
MÉTIER; A droite, à gauche… Elle a un caractère tellement pourri qu’elle est infoutue de garder un petit boulot bien longtemps.


la vostra persona
INTÉRIEUR; Ça y est, tu l’as bien regardé ? Sérieusement, t’as fini ? Non parce que si tu continues là, tu vas finir par te manger son poing dans la tronche. Et y paraît que ça fait mal. Y paraît juste, personnellement moi j’essaierai pas pour vérifier. Ah bah ouais hein, c’est peut-être rien qu’une femme mais en attendant tu la touche, elle te bouffe. C’est qu’elle a mauvais caractère aussi, celle là. Une forte tête comme on en fait pas deux. Tu sais, du genre à relever des défis insurmontables juste parce qu’on lui aura dit que si elle refusait, c’était une couille molle.
Et irascible, avec ça ; une vraie tête de cochon. Elle ne supporte pas qu’on lui marche sur les pieds, remet à leur place de manière plus ou moins (plutôt moins que plus en fait) correcte les gens qui le font quand même, et son orgueil un peu trop gonflé pour ce qu’elle est ne souffre pas la moindre égratignure.
Oh, au fond elle est pas bien méchante, hein. Mais c’est juste qu’avec elle, tout doit marcher au poil sinon ça va pas. Et si c’est pas elle qui a le dernier mot, ça va pas non plus. Et si tu remets en question son autorité, ça va encore moins aller pour ta pomme.
Alors non, bien sur que non, elle a pas la prétention de se prendre pour une petite princesse à qui tout le monde doit obéir faut pas exagérer non plus, relativise un peu tout de même ! … Mais bon, c’est pas sa faute non plus si t’es rien qu’une sous merde là, comparé à elle – ou qu’elle te donne clairement l’impression qu’à ses yeux c’est tout ce que tu es, en tout cas. Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? T’as rien d’intéressant, c’est normal qu’elle te regarde de haut ; tu sers à rien, voilà. Alors quoi ? Tu peux décemment pas lui reprocher du coup, le fait qu’elle t’aie balancé un uppercut dans le bide juste parce qu’elle a pas franchement apprécié la façon que tu avais de lui parler, le regard un peu trop torve que tu posais sur son corps, non ?

Tu sais, y a un truc qu’est marrant c’est qu’en fait, elle est pas vraiment comme ça. Enfin, elle aurait pu ne pas virer comme ça, y aurait eu matière à faire d’elle une chic fille, le genre à qui tu t’attache plutôt que t’essaies d’éviter. La vérité ? Elle a peur, tout simplement.
Non mais tu as cru quoi, aussi ? Elle a beau paraître plus de la vingtaine, elle n’a même pas deux mois. Même pas deux petits mois qu’elle se fond dans une masse de gens dont elle a copié l’apparence et adopté le mode de vie. Même pas deux mois qu’elle est submergée de toutes ces émotions nouvelles, tous ces sentiments, ces sensations à ne plus savoir qu’en faire et qu’elle ne comprend pas très bien encore. Et la peur lui bouffe le ventre, mais ça plutôt crever que de le montrer. C’est tellement plus facile de se retrancher derrière sa petite carapace après tout. Tellement plus facile de montrer les crocs à la moindre anicroche parce qu’en fait on sait juste pas comment faire autrement.

EXTÉRIEUR; Raf’ ? C’est un sacré petit morceau de femme, tout en nerfs et en énergie. Le genre à t’agacer parce qu’elle est incapable de rester en place plus de 5 secondes, faut toujours qu’elle bouge, qu’elle fasse un truc, qu’elle brasse de l’air. … et qu’elle te transmette sa bougeotte incessante accessoirement, mais ça on s’en fout un peu dans l’immédiat.
Notre donzelle là, elle est pas très grande et c’est d’ailleurs un sujet relativement délicat. Ouais, elle avoisine le mètre 60, pour une femme tu m’diras sa taille est à peine en dessous de la moyenne mais elle, elle aime pas, elle se trouve bien trop petite. Comment tu veux qu’on la respecte alors que c’est une naine ? (-> selon ses propres critères, c’est pas moi hein)
On va dire, si y a bien un truc qui la complexe chez elle c’est sa taille. En d’autres termes, si t’es au courant à ce sujet tu te la ferme et t’évites bien gentiment de faire quelque réflexion moqueuse là-dessus, ou bien ce sera à tes risques et périls.
Autrement Raf’, c’est pas une mocheté à regarder. C’est qu’on laisserait bien volontiers ses yeux se balader sur les courbes joliment dessinées de son corps. C’est sûr qu’entre ses seins certes petits mais fermes, ses hanches marquées, ses jambes musclées de joggeuse, sa peau légèrement halée et sans graisse superflue… y aurait de quoi prendre goût au spectacle. Pour peu que ce regard glacial qu’elle ne vous jette d’en dessous sa tignasse châtain ne vous refroidisse pas direct, bien sûr.
Parlons-en de sa tronche d’ailleurs, tiens. Autant ne pas se leurrer, la demoiselle est plutôt loin de l’image qu’on pourrait se faire de la beauté féminine idéale. C’est vrai qu’elle est bien foutue, mais son allure plutôt garçonne n’attire pas grand monde. Sa moue quasi constamment renfrognée et/ou boudeuse cache à la plupart des gens ce sourire qu’elle serait pourtant capable de leur offrir et qui creuse deux jolies fossettes dans ses joues. Ça et ses yeux d’une jolie couleur verte tirant vaguement sur le bleu, aussi expressifs et réflecteurs de ses émotions que s’il y avait un néon clignotant au dessus de sa tronche indiquant ce qu’elle éprouverait à un moment donné. Son petit nez un peu retroussé, barré horizontalement d’une mince cicatrice. Les traits un peu anguleux mais tout de même assez fins de son visage.
… Ouais, elle pourrait être mignonne si elle n’arborait pas une tête de sauvageonne, cet effet de caractère largement accentué par sa coupe de cheveux courte mal coiffée et le fait qu'elle s'habille les 3/4 du temps avec des fringues quatre fois trop grandes pour elle.


la vostra vita
HISTOIRE; On était jeudi. Je détestais les jeudis, tous les jeudis sans exception. Le pire jour de la semaine assurément.
Tiens par exemple ! J’étais « née » un jeudi. Je m’en rappelle encore comme si c’était hier.
… Bon ok d’un autre côté ça fait pas dix ans non plus, ça fait même pas deux mois que j’suis là. C’est peut-être pour ça que mes souvenirs sont aussi clairs aussi. Mais quand même, ça m’avait marqué cette entrée en scène. Ma première rencontre avec Miguel.
En y réfléchissant d’ailleurs, peut-être que les choses se seraient passées autrement si je ne m’étais pas foutue de sa gueule dès les premiers instants. Mais que voulez-vous, c’est dans ma nature. Et de le voir là accoudé au balcon, à fulminer contre celui qui lui avait volé son succès et la promesse d’un avenir remarquable d’un coup d’un seul… non vraiment. Je n’étais définitivement pas du genre à prendre les autres en pitié.

[…]
La voix de la mégère dans mon dos me sortit alors de mes rêvasseries. Comment ça, je gênais ?
Je me retournais vers elle, fin prête à lui balancer à la tronche une remarque désobligeante à ma sauce… avant de m’apercevoir que la caissière attendait (presque) patiemment mon passage en caisse afin de fluidifier un peu la file d’attente qui s’était formée derrière moi tout ça parce que j’avais trainassé un peu, perdue dans mes pensées comme je l’étais. Ah ouais quand même.
J’encaissais finalement mes achats sans mot dire, ni sans au préalable avoir oublié de gratifier la bonne femme d’un de ces regards assassins dont j’avais la spécialité.
Hein ? Il manquait quelques centimes ? Qu’elle aille se faire voir la caissière, je venais de lui refiler toutes la monnaie du portefeuille emprunté à Miguel ce matin, j’avais plus un rond sur moi là. Sérieusement, c’est pas cinq centimes en moins qui allaient changer la face du monde. (Ni ta face de poulpe, grognasse.)
Je me cassais d’ici en quatrième vitesse tout en me félicitant en mon for intérieur pour avoir choisi une supérette sans vigile à l’entrée, auquel cas je n’aurais pas fait long feu sinon.

Et puis il me fallut un bon quart d’heure avant de me rendre compte que, trop préoccupée à imposer une distance entre le magasin et moi, j’étais complètement sortie des rues que j’avais l’habitude d’arpenter. Et que donc ouais, j’étais complètement paumée dans une espèce de dédale à mes yeux sans queue ni tête. Youpi tralala, je me sentis soudainement joie et amour alors que je réalisais brusquement ma situation. Et visiblement, ça se lisait clairement sur mon visage, parce que c’était limite si les gens que je croisais ne changeaient pas de trottoir une fois qu’ils avaient capté ma tronche fulminante. Le pire dans tout ça ? C’était entièrement de ma faute, alors je n’avais personne sur qui passer mes nerfs en lui rejetant tout sur le dos. Ou plutôt, non : le pire, c’est que j’allais devoir m’abaisser à demander mon chemin si je ne voulais pas tourner en rond pendant encore un sacré morceau de temps. Urrh. La honte quoi. Mais quelle idée aussi, que de choisir d’habiter une ville aussi… aussi labyrinthiesque ! Non mais sérieusement.

Enfin. Ce fut après moult péripéties riches en rebondissements (mais si, n’en doutez pas voyons !) que je poussais la porte du, euh, du truc qui nous servait de logement à Miguel et moi. Je la claquais sans ménagement dans mon dos puis m’avançais de quelques pas, pour découvrir l’hispanique vautré sur le canapé et dormant de tout son soul. M’accroupissant au niveau de sa tête, je l’observais dormir un court instant avant de tendre une main vers son visage… pour me saisir du verre d’eau qui trônait juste à côté, et le verser dans son intégralité sur la gueule. Tu ronfle, crétin. que je lui lâchais alors d’un ton agacé tout en m’éloignant de lui – dans la mesure du possible, au vu de la petitesse de l’endroit.
J’ouvris la première fenêtre qui passait à portée de mes mains, et m’y accoudais pour profiter de l’air frais-mais-pas-tant-que-ça de fin d’après-midi.

Si j’étais heureuse d’être là ? Mouais.
Bon d’accord si, plutôt pas mal en fait. Avec un léger – gros – bémol, tout de même : Miguel, et tout ce qui allait de pair avec lui. Ok l’Italie c’était cool toussa mais moi, j’aimerais bien voir d’autres horizons. La Terre semblait si vaste, alors pourquoi se confiner dans une seule ville d’un seul pays ? Je jetais un regard par-dessus mon épaule, observant mon pactisant. Humpf bon, c’était pas demain la veille qu’il m’emmènerait à l’autre bout du monde, lui. Quand bien même il aurait les thunes pour, il le ferait pas. Mais bon de toute façon l’argent il l’avait même pas ; cette andouille avait sans doute laissé passer sa seule chance de se faire un nom dans le monde de la peinture.
Tout de même, il me restait un espoir, un souhait. Celui que les liens qui nous unissent s’améliorent un tant soit peu une fois qu’il aurait compris que je pouvais vraiment l’aider à se venger. Car après tout c’était pour ça que j’avais pris forme à ses côtés, non ?
Un morceau d’étoile pour réaliser un vœu.
Ouais bon okay, ça sonnait mieux sur le papier qu’en vrai. Il n’en restait pas moins que toute mon existence était définie par ça. Mine de rien.


una stella !
TYPE; Umana (ou Speciale ? ._.)
POUVOIR; Contrôle des blessures (ouvertes). En gros, quelqu'un blessé par l'un ou l'autre de nos deux lurons verra dans son intérêt de rester à proximité de son agresseur - dans la mesure du possible - le temps de sa guérison. Pourquoi ? Simplement parce que plus la distance entre le blessé et le responsable de ladite blessure se creuse, et plus celle-ci s'aggrave jusqu'à en devenir fatale si l'écart finissait par devenir vraiment trop important à la longue.
En parallèle, le pactisant perd son énergie vitale proportionnellement à l'importance des dommages causés, ceci pouvant aller jusqu'à de nombreux jours consécutifs d'alitement.
Enfin ça c'était pour le fond. Puisque de toute façon ni Raf' et encore moins Miguel n'utilisent ce pouvoir, lequel contribue laaaaaargement au fossé creusé entre la stella et son pactisant.
VOEU; Un simple désir de vengeance. Simple, mais particulièrement vivace.
DATE DU PACTE; Par une jolie nuit claire, il y a de ça un peu plus d'un mois.


il vostro patteggiati !
PRÉNOM & NOM; Miguel Velasco
AGE & Date de naissance; 28 ans, né le 24 juillet 1998.
METIER; mendiant Artiste peintre (mais sans la renommée et les sous qui vont avec)
RELATION; Miguel et Raffaele. Une grande histoire de désamour. Raf’ traite son pactisant d’une manière bien infecte, semblant lui accorder à peu près autant d’amour et d’affection qu’elle n’en aurait eu pour un vieux tabouret vermoulu. A première vue il a tout l’air de son larbin, un pauvre type plutôt bien mal tombé qu’elle traîne partout, qu’elle soumet à son bon vouloir et expose à son caractère de merde ; un punching ball capable d’encaisser un nombre assez impressionnant de railleries et de répliques acides/jour. Elle se montre hautaine, détestable, enfin bref autant ne pas y aller par 36 chemins : elle semble simplement ne pas pouvoir se l'encadrer.

… Sauf qu’en fait, c’est pas ça du tout. Raf’ aime Miguel - à quel degré, ça, une meuf aussi brouillonne qu'elle avec les sentiments serait bien incapable de vous le dire. Mais quoi qu'il en soit, elle est énormément attachée à lui, son unique point d’encrage dans ce monde complètement neuf à ses yeux.
La vérité ? C’est que ce que l’on voit est bien loin d’être ce qui est. Miguel déteste Raffaele. Sous ses sourires affables et son air soumis, tout ce qu’il éprouve à son égard n’est que froideur et dégoût. Il ne la touche pas, elle le répugne. Elle, un morceau d’étoile venu sur Terre pour réaliser son souhait ? Laissez-moi rire, « grâce » à elle, « grâce » à ce pouvoir qu’elle lui a conféré, il en est même venu à devoir éviter les gens par peur de les blesser involontairement.
Et Raf’ souffre de cette indifférence. Alors, chaque jour elle se montre un peu plus détestable encore, un peu plus méchante, un peu plus cynique. Sa plus grande peur ? Qu’il remarque jusqu’à quel point elle s’est attachée à lui. Sa plus grande envie, qu’il la remarque tout court, qu’il cesse de l’ignorer, qu’il lui accorde un peu plus d’attention.

EN FAIRE UN PRÉDÉFINI ? Non.


voi
Prénom ou pseudo habituel; Trop pour tous les citer. Machin :D
Avatar; Euh c'est un OC d'Andrahilde, Age.
Avez-vous lu le règlement ? ... Je déteste les raisins. Je hais les raisins. Je suis vraiment obligée de dire ça ? Validé. Mais t'avise pas de critiquer les raisins PARCE QUE C'EST TRES BON. NON MAIS.
Comment avez-vous connu le forum ? Je sais plus ça commence à faire longtemps maintenant. (oui c'est un double compte)
Un mot à dire ? Un bisou pour celui qui reconnaît la référence du titre.



Dernière édition par Raffaele [Miguel Velasco] le Mer 13 Avr - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Raffaele [Miguel Velasco]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 174

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 3:45

Et c'est fini ~
Désolée pour l'histoire, je savais pas trop quoi mettre, j'espère que ça conviendra quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vito Vargas

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 363
AGE : 27
LOCALISATION : Lyon.
HOBBIES : Me piquer à la nitro'.

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 7:59

Andrahilde Andrahilde : heart :

"Et c'est en tant qu'humaniste, je dis bullshit!"
Si c'est bien de là, big up xDD Mais j'ai surtout envie de répondre : "MIGUEL, TU PARLES A UN CHEVAL!"

Et dooonc. Bienvenue bienvenue! Fiche très agréable, on a l'impression de lire un truc sincère, qui vient directement de la tripaille, et dans le genre, ça fait plaisir. J'ai beaucoup aimé et, concernant le code de validation, on passera sur les raisins, accordé sans problème. Il est juste un peu frustrant de ne pas connaître exactement les raisons du pacte passé entre Raffaele et Miguel, mais je ne trouve pas ça très problématique. Le poids du mystère, toussa. Et puis j'aime beaucoup Raf.

Juste un petit point à propos de la nature de Raffaele : je verrais plutôt Raffaele en Stella Speciale, vu que c'est effectivement un pouvoir abracadabrant!
En revanche, je cite le topic sur les différents types de stella : "Ce groupe demande une bonne qualité d'écriture ainsi qu'un personnage intéressant." Personnage intéressant, pas de problème. Ca doit très bien pouvoir s'étendre, d'autant que si tu inclues Miguel dans le développement psychologique de Raffaele, y'a matière à disserter. Après, vient le problème de l'écriture. Ta fiche suggère que tu sais trèèès bien écrire, et que tu as choisi ce style d'écriture - très léger, très spontané -, histoire de cadrer avec le point de vue brouillon de Raffaele. Donc je vais faire confiance, d'autant que tu as l'air de maîtriser ton personnage. Et puis, comme dit plus haut, ça fait plaisir de lire des choses de ce type!

Donc validée sans souci. Amuse-toi bien dans les parties rp & hors-rp, et n'oublie pas de poster ta fiche de relations : heart : : heart :

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Erwin W. Meister

Fondatrices
Fondatrices


MESSAGES : 186
AGE : 24

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 11:28

Pas grand chose à ajouter non plus, j'aime le style, j'aime le personnage et le contenu de la fiche est très bon. Attention aux fautes de conjugaison, j'ai vu que tu avais parfois tendance à confondre les terminaisons des verbes avec «tu» et «il/elle» =)

Pour le pouvoir, comme je te l'ai dit, c'est tout à fait okay et je pense qu'il peut coordonner avec les Stella Umana. A toi de voir, je te laisse le choix. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Raffaele [Miguel Velasco]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 174

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 14:01

Ouii, Andrahilde ♥️ *fan finie*

Et c'était bien Castafolte. Et Miguel ben pour tout te dire, le nom a été choisi à cause de ça justement. La route d'Eldorado spotted, ouais ! (gnmpf ce film il est bieeeeeeen)
Pour les raisons du pacte, ça sera présenté plus en détail dans la fiche du Miguel quand il aura assez de temps pour ramener ses grosses fesses ici. 8D
Et puis euh. Le fait que je sache (je te cite 8D) trèèès bien écrire me semble un peu beaucoup exagéré quand même, après c'est vrai que j'ai adopté ce style exprès pour sa fiche. Enfin du coup si j'ai le choix je vais choisir Umana alors je pense, comme ça niveau qualité d'écriture j'ai un peu moins de souci à me faire.

Ah et euh sinon les fautes doivent en grande partie provenir du fait que j'avais jamais essayé l'écriture à la première personne avant et surtout, surtout, que je ne me suis pas relue (NAON PASTAPER). Et j'avais oublié qu'on ne pouvait pas éditer les fiches une fois celles-ci validées. donc euh à la limite je peux peut-être apporter une petite correction si vous la replacez dans les fiches pas validées ? (bonjourjesuischiante.com)

Enfin bref euh sinon ben merci : heart :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vito Vargas

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 363
AGE : 27
LOCALISATION : Lyon.
HOBBIES : Me piquer à la nitro'.

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 14:10

Omg, double spottage : cool :

Et d'accord, j'étais pas tout à fait au courant que Miguel allait se ramener, mais si oui c'est encore mieux, ça va être cool!

Aucun souci, je te remets la fiche dans les présentations non validées pour que tu puisses corriger les fautes. On va pas t'en vouloir, tu relis pas (comme d'autres gens, et je suis la première concernée xD) mais si derrière tu fais l'effort de vouloir corriger tes fautes, on risque pas de te taper dessus pour ça : heart : Donc de rien, et si, y'a une maîtrise écrite donc chut tais-toi j'ai raison t'as tort point barre retour à la ligne.

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Raffaele [Miguel Velasco]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 174

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 14:56



Ahem bref.

Euh, j'ai corrigé ce que j'ai vu oui et d'ailleurs j'ai corrigé un truc je crois que j'ai remplacé une faute par une autre faute ;-; /BUS, je suppose qu'il doit rester des trucs mais c'est déjà un peu mieux comme ça.

Et puis d'abord moi j'ai jamais tort non mais oh c'quoi ces manières là. Ksss.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Vito Vargas

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 363
AGE : 27
LOCALISATION : Lyon.
HOBBIES : Me piquer à la nitro'.

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 15:19

Ahaha, ça sent la fanitude et les longues heures à cribler de recherches Google Images après les longues heures de matage de DailyMotion xD

Bon. Je t'avoue que j'ai beau avoir apprécié ta fiche, je te fais confiance pour ce qui est de la correction des fautes ; je n'irai pas passer derrière toi pour ça. Fiche de nouveau validée, donc - et merci pour la correction. Bon rp : heart :
MAIS CHERCHE PAS T'AS TORT.

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Raffaele [Miguel Velasco]

Membre- stella
 Membre- stella


MESSAGES : 174

MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   Mer 13 Avr - 15:51

Spotted. ;D

Sur ce, je m'en vais gambader dans les topics d'UA, moi. ET J'AI PAS TORT UN POINT C'EST TOUT TU CHERCHES LA BAGARRE OU QUOI TOI è__è
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Moi je dis bullshit. Je dis bullshit, mais pas seulement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Prima Storia.

 :: Ce que nous devons savoir :: Siete accettati. :: Stellas
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit