AccueilAccueil  SiteSite  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Agostina Gallo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Agostina Gallo    Lun 24 Oct - 8:37

La vostra identità
NOM; Gallo.
PRÉNOM; Agostina.
SURNOM; On lui donne pas vraiment de surnoms. Ou alors on lui dit pas. En tout cas, les surnoms affectueux sont rares, voir inexistants. Les noms d'oiseaux, ça lui va mieux pour sûr. Sinon, vous pouvez l'appeler Auguste ou Augustine. Elle aime pas spécialement la version française de son nom, donc si vous voulez l'entendre râler une énième fois, ne vous gênez pas surtout.
SEXE; Féminin.
DATE DE NAISSANCE; 13 Novembre 1998.
LIEU DE NAISSANCE; Milano.
SITUATION SOCIALE; Fraîchement divorcée et de retour sur le marché du célibat. Son mariage n'a pas dépassé la barre des trois ans, triste n'est-ce pas.
NATIONALITÉ; Italienne.


La vostra persona
INTÉRIEUR;
Et il est indéniablement certain qu’Agostina n’a rien à envier à une vieille dame de quatre-vingts dix ans. A vingt-sept ans à peine, la jeune femme est un odieux mélange d’impatience, de surdité partielle, et d’amertume. Elle tourne en rond, bute, s’agace, s’énerve, et puis vous voit arriver. Et comme il est bien connu qu’on se défoule mieux sur les autres que sur soi-même… C’est le drame. Elle peste, vocifère. Rien ne l’arrête, et c’est bien ça le problème. Evidemment vous la trouverez insupportable. Comme tout le monde. Elle tape du pied, crie sur tout ce qui bouge, vous reproche tous les maux de l’univers, la fonte des glaciers, la disparition des ours polaires, et peut-être l’apparition de la lune rouge, et puis tout ce qui suit derrière. Comme une obscure machination que vous auriez pu mettre en œuvre dans le seul but de l’emmerder un peu plus chaque jour. Alors elle râle, se plaint de ceci, de cela. Puis finit par se lasser, fait demi-tour, et avale deux ou trois cachetons. De quoi calmer son aggressivité.

Au départ, ça part pas d’un mauvais fond. Juste d’une volonté et d’une envie de bien faire, d’une grande ambition. Réussir. Elle en veut, Agostina, travaille d’arrache-pied. Trop peut-être. Alors elle finit par se presser, tout rater. Et tout est à refaire. Elle se stresse inutilement, travaille sous pression. Une boule de nerfs désagréable, qui comme une bombe à retardement finit par vous exploser à la gueule. Elle craque des fois, Agostina. Tout le temps en fait. Alors elle se bourre de médicaments. Des calmants que son psy lui prescrit, et puis d’autres trucs. Histoire de s’assommer un peu, décompresser. Y’a que ça qui marche. Alors ça a finit par devenir une habitude, un besoin pressant d’en avaler à la fin de la journée. Droguée. Pauvre loque. Mais au final, ça la rend surtout un peu plus acerbe que ce qu’elle n’est déjà. Agostina, faut pas venir la faire chier si elle a pas sa dose.

Ou même quand elle l’a, d’ailleurs. Elle est caractérielle. Surtout antipathique et associale. C’est pas la peine de venir lui demander quoi que ce soit. Ca l’emmerdera plus qu’autre chose de vous répondre. Alors en général, elle vous ignore d’un signe de tête. Et elle a pas trop de mal. Quand je vous dis qu’elle est atteinte de surdité partielle, je plaisante pas. Elle a besoin d’un appareil auditif pour pouvoir entendre ce qu’on lui dit. Et là est toute la méprise de la chose. Evidemment qu’elle vous déteste. Elle déteste tout le monde. Et le meilleur moyen de vous le montrer, c’est de débrancher son appareil juste sous vos yeux. On ne fait pas plus démonstratif pour le coup. Et vous aurez beau lui hurler dans les oreilles que cela ne lui fera pas grand-chose, juste une ou deux chatouilles. Et une envie de se gratter. Pratique quand l’heure est aux réprimandes.

Ce qui finit irrémédiablement par lui arracher un sourire. Elle aime vous embêter, voir des visages contrariés, des sourcils qui se froncent, des moues boudeuses. Elle sait s’y prendre, la garce. Ho, elle fait pas grand-chose. Trois fois rien. Mais ça suffit bien. Dans la gestuelle, elle connaît toutes les petites combines pour vous faire perdre lentement mais sûrement votre sang-froid, votre bonne humeur. Taper du pied, taper des mains, faire claquer son palet contre sa langue, le bruit d’une feuille qui se froisse, le couinement d’une porte quand elle se ferme et quand elle s’ouvre, un chewing gum qu’on mâche, une bulle qu’on éclate. Et vice versa. Des trucs anodins, qu’elle répète presque de manière frénétique.
Sinon, vous lui trouverez un petit côté cynique, moqueur, voir même snob. Une espiéglerie de petite fille… Déconcertante. Gênante. Une main qui vient sur sa bouche, alors qu’elle pouffe en vous regardant. En vous jugeant. Ne cherchez pas plus loin surtout, elle se fout de votre gueule. Parfois pour un rien. Souvent même. Et elle s’amuse, bêtement. Se fout de tout, de vous. Peut-être parce que vous êtes moche. Cette race-là se fait nombreuse dernièrement. Ha. Mais surtout ne paraissez pas offensé, c’est que vous risqueriez de la faire jouir. Presque.

Autrement dit, cette nana-là est une peste. Et il va de soi que vous vous en rendrez bien vite compte.


EXTÉRIEUR;
On s’attendait peut-être aux talons aiguilles, à une jupe trop courte, à un décolleté trop plongeant, à une blouse blanche légèrement moulante. On la pensait sans doute féminine jusqu’au bout des ongles, à la limite vulgaire. Comme une petite pute. Et pourtant. Visez la dégaine. Agostina, elle s’habille comme Vera. Celle de Scooby doo. Pour sûr, l’heure est grave. Ses robes sont de mauvais goûts, démodées au possible, trop larges, et d’une couleur bien trop souvent dégueulasse. Et manque de pot, ça ne remonte pas plus haut que les genoux. Sinon, ses chaussettes sont déparayées et ça se voit. Pour le tue l’amour, sans doute.
Digne d’une grand-mère.

Elle ne ressemble pas souvent à grand-chose, et on a parfois du mal à reconnaître les traits d’une jeune femme. La faute à un excès de travail, mais aussi de maquillage. Agostina, c’est la fillette de quatre ans qui est allée faire un tour dans la salle de bain de sa mère et qui a fait mumuse avec le rouge à lèvre. Le contour de ses lèvres est mal dessiné, le rouge est à moitié mangé, dépasse sur les côtés. Ses joues sont pleines de poudre, et on reconnaît là la vaine tentative des rousses pour dissimuler leurs tâches de rousseurs. Quand aux yeux de madame, ils sont horriblement pochés, avec des cernes marqués au possible, hideux. Pour un visage rond, fatigué. Visage encadré par une épaisse masse de cheveux roux, emmêlés de toute part, ternes, qui ondulent légèrement et qui ont tendance à lui retomber sur le visage. La coupe est pas franchement terrible, on devine que ça fait un moment qu'elle n'a pas pris rendez-vous chez un coiffeur.
Il en ressort une impression négligée, de laisser aller. On voit que la brave dame ne prend pas soin d’elle, ou qu’elle n’y parvient tout simplement pas. C’est dure d’être une femme et d’être belle à la fois.

Physiquement parlant, Agostina n’a rien à envier à personne. A 27 ans, elle est encore bien conservée. Y’a tout là où il le faut. Des seins, des cuisses et des fesses rebondies avec un bidou bien rempli, bien mou. Le tout livré en prime avec les bourrelets. Agostina est légèrement grasse, appétissante, sans que cela paraisse trop gros ou trop moche.
La seule chose qu’on peut peut-être reprocher à la demoiselle est sans doute sa petite taille. Pas plus d’un mètre cinquante. Cinquante-trois pour être précise. Mais on ne peut pas tout avoir.



Importante ?
GROUPE; Scientifique.
GRADE; Technicien.
ARME ; //
DATE D'ENTRÉE AU GDP; 2024, 26 ans.
RAISON; Etre reconnu pour ce que l'on fait, ça fait quand même du bien à l'orgueil. Et, Agostina, elle en a de l'orgueil. Alors, un ou deux compliments ont largement suffi à sa contribution. De toute façon, malgré l'enthousiasme évident de la demoiselle, elle n'a pas franchement eu le choix.


voi

Prénom ou pseudo habituel; Heu. J'ai eu pas mal de surnoms débiles. Ou plutôt bizarres. De drôles de mélanges en fait. Donc appelez moi comme vous le sentez.
Avatar; Là, tout de suite, je ne sais plus Oo'. Promis, je vous cherche ça bientôt.
Avez-vous lu le règlement ? Et c'est bon ces bestioles là ! Aya.
Comment avez-vous connu le forum ? Via un top site, z'êtiez pas trop mal placé =3. Faut croire que c'est utile.
Un mot à dire ? It's a pleasure for my fingers.


Dernière édition par Agostina Gallo le Mar 25 Oct - 9:27, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Lun 24 Oct - 8:46

la vostra vita
HISTOIRE;


Age, 0.

« Eteint moi cette foutue télé, le monde ne va pas disparaitre en deux secondes. J’ai quelque chose à t’annoncer. Tu entends ? Je suis enceinte. Tu sais ce que ça veut dire ? Qu’on va avoir un bébé. Et qu’on a pas d’argent pour l’élever. Et qu’on est dans la merde. Et que ça fait deux ans que t’es au chômage, que t’en branles pas une, et j’en ai marre. J’en ai marre de tout faire, j’en ai marre de te voir assis là à rien faire. J’en ai marre. On va avoir un bébé, et je peux pas m’en débarrasser. Alors je te préviens. Il est pas question que je me tape le gosse, et le boulot pendant que tu te traînes devant la télé et les bouteilles. Tu m’entends Paolo ? Ce bébé, ça veut dire que tu prends tes clic et tes clac et que tu dégages. »

Elle avait parlé d’un ton sec, tranchant, et de toute évidence résolu. Elle avait longtemps hésité pourtant, à le foutre à la porte. Ca faisait deux ans que son couple bâtait de l’aile et qu’elle se démenait pour qu’on puisse finir correctement le mois, pendant que lui sombrait peu à peu dans le cercle vicieux de l’alcoolisme paresseux. C’était quelque chose qu’elle aurait dû faire plus tôt. Mais elle avait toujours eu peur de se retrouver seule, devoir faire face à la solitude, l’angoisse de ne pas réussir à s’en sortir, de couler chaque jour un peu plus sous les dettes et les factures sans n’avoir jamais personne sur qui compter, au moins physiquement parlant.
Ce soir était le soir du changement. Ce bébé était une bénédiction, car elle comprenait enfin qu’il était temps de remédier à tout ça, de jeter par les fenêtres les affaires de monsieur, et de se relever dignement. Elle avait ce courage qu’ont les femmes de sa trempe, quand elles sont mères, et quand au final rien ne compte plus que le bonheur d’un enfant. Son enfant. Il grandirait bien gentiment, sans craindre les déboires d’un quelconque faignant. Le lendemain, elle se mit à la recherche d’un nouveau travail, un de plus pour une rentrée d’argent supplémentaire. Et dès lors, tout alla doucement vers le mieux et on fut près.
Quelques mois plus tard, la jeune femme mit au monde une petite fille dans une maternité quelconque de Milan, qu’elle se décida à appeler Agostina en mémoire de son arrière grand-mère qui lui avait légué à sa mort, une coquette petite somme d’argent.

***
Age, 4.

L’enfant jouait la carte de la timidité, s’aggripait doucement à la jupe de sa mère, alors que celle-ci la poussait tant bien que mal dans les bras de l’homme, fière de présenter son nouveau amoureux, le nouveau père de sa fille. Un homme bon, drôle, qui avait une situation financière plus que correcte, et qui saurait prendre soin d’un enfant. C’était la première fois qu’Agostina le rencontrait, aussi la mère avait-elle joué carte sur table en lui faisant comprendre dès le départ l’importance de la chose. Il fallait qu’elle l’accepte. Alors la fillette le toisait tant bien que mal, recherchant un quelconque défaut chez l’homme, refusant de prêter sa mère au premier qui deignait bien lever la main pour venir la prendre.

« Moi je t’aime pas beaucoup. »
« Même si je t’offre une jolie poupée ? »
« Hum. On va peut-être pouvoir s’arranger alors. »

Evidemment elle était un peu jeune pour comprendre le fin fond de la chose. Elle n’avait jusqu’alors pas connu son véritable père, et on lui en parlait rarement pour ne pas dire jamais. Mais du peu qu’elle avait pu comprendre, il ne s’agissait que d’un bon à rien, lâche et paresseux, et qui devait déjà être mort à l’heure qu’il était. A partir de là, elle n’était pas allée chercher plus loin. De toute façon, il lui semblait que l’amour que pouvait bien lui donner sa mère comptait pour deux. Elle était choyée, coucounée à souhait. Plus encore depuis qu'on lui avait découvert un léger dysfonctionnement auditif. Et peut-être que prêter un peu de sa maman à un autre ne serait pas une mauvaise idée dans la mesure où on lui offrait un jouet. Et dans celle où on lui en offrirait bien d’autres. Pour penser à son propre intérêt, Agostina était loin d’être en reste. Puis, cette poupée là était bien en vogue ces derniers jours. Et elle était certaine de faire pâlir d'envie et de jalousie ses petites camarades de classe lorsqu'elle reviendrait avec la chose, lundi. Elle se voyait déjà en train de se pavaner dans la cour de l'école, tout en caressant d'une main insistante la chevelure de la poupée. Une occasion en or pour appliquer le cruel principe du "Je touche avec les yeux", rien de plus énervant pour des gosses de quatre ans. De quoi la faire jubiler intérieurement. Elle eut alors un sourire malsain, gonflé d’orgueil alors qu'elle repensait furieusement aux avantages qu'un salaire en plus apporterait dans la famille. Surtout qu'avoir un papa médecin, ça en jetait grave. Ca donnait matière à se vanter. Parce qu'il n'y a rien de plus classe qu'avoir un papa qui sauve des vies, et avec une ou deux exagérations, on arriverait vite au concept de super héros.

« Je crois que tu es moins inutile que mon ancien papa, alors c’est bon. Tu peux rester. »

Et on reconnaissait bien là l'esprit vif d'Agostina, sa franchise. Et peut-être bien une légère pointe d’égoïsme. Ou d'intelligence. Quoiqu'à cet âge-là, ça n'était pas franchement perceptible. De toute façon, on ne retiendra qu'une chose. Suite à un bilan avancé par un certain psychologue pour enfant, le verdict était tombé de lui-même : Agostina était autoritaire et manipulatrice, au modeste âge de quatre ans. Oui. Mais si le docteur le dit, alors ça ne peut-être que vrai. Et on dira alors que la fillette, elle en a dans la caboche. Au moins pour savoir comment parvenir à ses fins.

***
Age, 5.

On déménagea l’année suivante dans une maison, plus grande, plus confortable, plus luxueuse. Et comme elle se trouvait à l’autre bout de la ville, on préféra transférer la gamine dans une école plus proche. Et on décida dans le même temps de lui offrir un chien histoire de lui faire avaler la pillule, parce qu’en quatre ans, elle en avait fait des choses la gosse, comme s’affirmer en tant que maître tout puissant des maternels et comme voleuse de doudous. Autrement dit, Agostina, elle faisait parti de ceux qui donnaient des ordres et qui martyrisaient les plus petits. Ce qui en soit n’était pas négligeable. Parce qu’il vaut mieux appartenir au groupe des persécuteurs qu’à celui des persécutés.
Elle nomma son chien Valentino, en mémoire de son souffre douleur attitré. Un pauvre garçon sur lequel elle avait pris l’habitude de crier, pour un rien en général, et qu’elle traitait la plupart du temps comme un larbin. Néanmoins c’était le seul garçon qu’elle voulait bien prendre comme un époux lorsqu’on jouait tous ensemble à la dinette. Parce qu’effectivement, Valentino, c’était son amoureux du moment. Bien qu’elle n’ait jamais vraiment pris la peine de le lui confier. Non, c’était tellement plus simple de l’emmerder et de se faire détester.

***
Age, 8.

Puis quelques années passèrent, sans que rien de différent ne se passe vraiment. Elle s'intéressa très tôt aux sciences, poussé par son père qui la prédestinait déjà à une brillante carrière de médecin.
On lui découvrit dans le même temps une intelligence hors du commun, un QI sur développé. On aurait sans doute pu lui faire sauter une ou deux classes, si ses résultats n'étaient pas aussi catastrophiques. Oui. Notre scientifique commençait très mal les choses. C'est que, comme beaucoup d'enfants de son âge, elle ne voyait pas franchement l'intérêt de travailler, et préférait s'amuser. Les poupées Barbie, c'est tellement plus intéressant. Les débuts furent laborieux, l'enfant ne se donnait pas la peine, les cris de ses parents ne lui laissèrent qu'une sensation de profonde indifférence. Tant et si bien qu'elle redoubla. En guise de punition, on confia le chien à quelqu'un d'autre. Agostina n'en entendit plus parler comme elle ne redoubla plus jamais.

***

Age, 13.

Elle tomba malade l’année de ses treize ans. On décida ainsi de l’envoyer en campagne, du côté de la Sicile, chez son oncle Dino. On pensait qu’un peu d’air pur lui ferait du bien. Et tout compte fait elle y revint à chaque début de vacance. Juste que l’oncle Dino était un homme des plus extraordinaires qui s’était proposé pour lui donner quelques cours particuliers. Monsieur était scientifique et travaillait dans le nucléaire, et avait proclamé avoir besoin d’une assistante. Quoiqu’il se sentait en réalité très seul.
En homme passionné, il ne lui fallut que très peu de temps pour lancer sa nièce sur les voies de la physique et de la chimie.

***

Age, 15 - 17.

A l’âge de quinze ans, elle eut son premier copain, mais aussi son premier chagrin. Il la plaqua juste après avoir couché avec. Pour se venger, elle sabota pendant une durée de deux ans toutes ses prochaines relations. Et ma foi elle lâcha l’affaire quand elle tomba amoureuse de son professeur de physique.
Allez donc savoir pourquoi et comment, mais elle vécut une petite idylle avec le jeune prof. Malheureusement, il mit fin trop tôt à son goût à leur relation. De même, Agostina décida de se venger en faisant renvoyer le professeur en faisant éclater la vérité au grand jour.
Petite garce.
C'est, en gros, les seules choses plus ou moins intéressantes qui se sont produites durant son adolescence. Evidemment, elle ne fit rien de plus que vous et moi à cette période-là. Juste une ou deux sorties, trop arrosées parfois, des soirées où elle passait son temps à travailler, d'autres où elle se trouvait un ou deux garçons pour s'occuper.

***

Age, 18 - 23.

Après avoir obtenu ses diplômes, elle se consacra au Nucléaire, puis à la génétique, toucha un peu à tout à la fois.
A 23 ans, elle trouva en même temps un petit boulot dans un laboratoire, où elle assistait un scientifique dans ses recherches.

***

Age, 24.

A 24 ans, elle épousa un étudiant en droit. Ils eurent tout juste le temps de s'acheter une maison à crédit, délabrée au possible, d'opter pour une cuisine américaine, pour une chambre beige avec un lit à baldaquin.
La première année fut fantastique, quoique mouvementée. Parce qu'il n'était pas aisé de se supporter. Aussi monsieur força-t-il madame à prendre rendez-vous chez un psy. Le travail l'avait rendue aigrie, affreusement colérique, furieusement instable. Et plus encore lorsqu'un chercheur pour qui elle travaillait lui vola ses recherches pour compléter les siennes. Il se fit ainsi récompensé alors que tout le mérite lui revenait.

***

Age, 25 - 27.

Cependant, dans les deux années qui suivirent son mariage, une institution vint lui proposer un travail en tant que Technicienne. Il s'agissait du GDP, qui avait sans doute employé le chercheur qui lui avait volé ses recherches et qui ne s'était pas montré aussi... Compétent que ce qu'il aurait dû être. Aussi s'intéressa-t-on de plus près à la jeune femme qui hurlait à qui voulait bien l'entendre que ces recherches lui appartenaient et qu'elle avait tout fait d'elle-même.
Trop heureuse qu'on la reconnaisse enfin pour ses compétences et son talent, elle accepta sans rechigner, visiblement enthousiaste par ce qu'on lui offrait.
Ce travail eut pour effet d'enterrer son mariage, qui battait déjà bien de l'aile. Mais ça, elle ne s'en rendit vraiment compte que lorsqu'elle découvrit son époux nu comme un vers en compagnie d'une autre jeune femme dans leur lit conjugal. Il ne lui fallut que quelques secondes pour foutre les deux jeunes gens dehors, et pour décréter qu'elle gardait la maison mais qu'il pouvait emporter le service à vaisselle jaune poussin que sa belle-mère lui avait offert en cadeau de mariage.
Dans le même temps, elle fit le plein en crème glacée, commença sa longue période de déprime, et prit même un chien pour combler sa solitude.



Dernière édition par Agostina Gallo le Mar 25 Oct - 9:15, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livio Gianelli

livio
livio


MESSAGES : 382
HOBBIES : Fantasmer dans son coin
HUMEUR : Généralement, peu avenante

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Lun 24 Oct - 8:52

Ooooh, une jeune demoiselle, encore. C'est l'invasion des femmes \o/

Bienvenue bienvenue ! Nous sommes ravis de t'accueillir (non je ne suis pas timbré je parle juste au nom de tous les autres) sur UA. En espérant que tu t'amuseras bien et que tu passeras un bon moment de rp :)

Bon courage pour la fin de ta fiche : kiss :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aya Murazaki [Sky]

Admin- Pactisant
Admin- Pactisant


MESSAGES : 1089
AGE : 30
LOCALISATION : derrière toi
HUMEUR : massacrante xD

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Lun 24 Oct - 8:56

Bonjour et bienvenue sur Ultima Alluvione \o/

Ahhh, je savais que ces foutus top-sites serviraient quand même xD
En tout cas, bon courage avec la fin de la fiche! si tu as des questions, n'hésites pas ~

_________________________________________________

  Hopeless...
Léo, fidèle tornado 3000: Multifonction, fait la vaisselle, range votre linge, vous sauve la vie, vous fait rire, Waterproof, vous attrape contre un mur ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alexis Lorenzo [Hily]

Membre- pactisant
 Membre- pactisant


MESSAGES : 146
AGE : 29
LOCALISATION : Milan
HOBBIES : La vitesse et la musique
HUMEUR : De bonne humeur

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Lun 24 Oct - 10:29

Si tu es timbrée, tu pourrais très bien dire nous au nom de tous tes autres comptes !

Bienvenuuue ! Oui une recrudescence féminine sur le forum ! Ca fait du bien ! Surtout des filles pas forcément juste étudiantes XD Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ares Galla [Nemo]

Membre- pactisant
 Membre- pactisant


MESSAGES : 345
AGE : 21
LOCALISATION : Dans le dos de Gérard41ans.
HOBBIES : Lecture, Rp, graphisme, dessin, cours ;_;.
HUMEUR : Hi Hi Hi.

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Lun 24 Oct - 10:54

    Bienvenue a toi : cheer :

    Moi j'aime bien que les nouveaux fassent des filles, comme ça, ça posera pas de problèmes pour mon prochain personnage... qui sera un gars /o/.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 9:32

Hohoho =3 Merci pour l’accueil. Gentils membres.
Et en plus j'ai l'impression de rendre service en faisant une fille, j'ai bien joué sur le coup o/.

Sinon, juste pour dire que j'ai fini. Et puis en fait, c'est vraiment nul comme fiche.
Donc j'espère que ça vous conviendra, j'ai fait la feignasse pour le coup o/. Je l'avoue.

Puis. Bonne lecture.
Puis. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Leo Accettura

Membre- Reseau
 Membre- Reseau


MESSAGES : 733
AGE : 26

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 10:07

Gnihihihi

Ta fiche a beau être bâclée, comme tu le dis, moi je la trouve très bien. Il y a des passages vraiment sympa. Et c'est une vraie garce. Mais ta manière d'écrire rend ça plus marrant qu'autre chose. (Et ça m'étonnerait pas que Agostina soit zoophile, non non 8D /pan)

Aya va passer te valider, parce qu'elle en a très envie, m'voyez.

Bienvenue mademoiselle : evil :

_________________________________________________

J'SUIS VERT MWHAHAHAHAHAHA.
Aya Murazaki [Sky] : M'enfin, d'façon,
Léo, il fait toujours ce qu'il veut avec Aya xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Aya Murazaki [Sky]

Admin- Pactisant
Admin- Pactisant


MESSAGES : 1089
AGE : 30
LOCALISATION : derrière toi
HUMEUR : massacrante xD

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 10:17


Fiche Validée !






Shuut Leo ! XD Non, ce n'était pas uniquement pour que l'on voie ma divine face, simplement besoin d'un deuxième avis ;) Tu es validéée, j'ai beaucoup aimé sa façon d'entrer au GDP, pti' brin d'originalité en plus du ton d'expression, du personnage. C'est excellent !
Surtout n'oublies pas de créer ta fiche de liens, on l'attend avec impatience, ainsi que de demander un bureau si besoin ( section GDP). Quelque chose me dit que tu vas t'entendre à ravir avec ton collègue technicien 8D! Amuses-toi bien o/


_________________________________________________

  Hopeless...
Léo, fidèle tornado 3000: Multifonction, fait la vaisselle, range votre linge, vous sauve la vie, vous fait rire, Waterproof, vous attrape contre un mur ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 10:49

Wow. Vous êtes d'une rapidité Oo'.
Bon bah merci xD. Je vais de ce pas m'occuper de la fiche de liens, ça pourra être utile.

Et peut-être qu'un jour elle épousera son chien, et ça sera mieux que de se marier avec une vache de toute façon.
Et puis j'ai hâte de voir Agostina vous hurler dessus. Oui, oui, oui. Et curieusement je plains son collègue de travail '_'.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ilana E. Acciari

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 300
AGE : 30

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 10:58

/aya inside/

C'est surtout qu'on était dispo maintenant. Sinon oui, tu aurais attendu un peu ;)

Mais sachant qu'il n'y avait pas de problème majeur avec ta fiche, tout en ordre, autant niveau cohérence que fond/forme, y'avait pas de raison qu'on laisse trainer les choses ^^

D'ailleurs, j'veux un hurlement juste pour Ilana 8D j'suis sure de rentrer facilement dans les cordes d'exaspération d'Agostina !
Pauvre gégé quand même xD à moins qu'ils s'entendent bien ? Ils ont la même dégaine /SBHAFF/

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 11:13

Pour le hurlement ça peut s'arranger. Il lui en faut pas beaucoup à Agostina. Elle gueule sur tout le monde, même sur les limaces. C'est pour dire. Puis qui sait, avec un peu de chance, elle te jettera peut-être en prime un truc par la tronche, généreuse comme elle est.
Ha boon. Lui aussi il regardait Scooby Doo quand il était petit o/.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livio Gianelli

livio
livio


MESSAGES : 382
HOBBIES : Fantasmer dans son coin
HUMEUR : Généralement, peu avenante

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 12:04

Owi owi gueule sur Gégé que je meurs de plaisir de voir ça *.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Egeado A. Iannone

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 129
AGE : 42
LOCALISATION : Milan
HOBBIES : Pousser les gens à bout
HUMEUR : Zen

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 14:22

Gueuler sur moi ? Mais quelle idée saugrenue.
Je pense que la dernière fois qu'Egeado s'est fait gueuler dessus c'est quand ils se sont balancés leur cinq vérités avec sa soeur. Ca date en tout cas, je suis pas sûr qu'il apprécie trop trop ça. (Bon je te dirais si ya possibilité qu'on s'entende quand même quand j'aurais lu ta fiche)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 14:29

Wow. Le pauvre.
Va falloir qu'il s'y fasse. C'est limite H/24 avec Agostina. Après j'ai lu ta fiche, et je pense pas qu'ils s'entendent bien. Quoique ça dépend des sujets. Et de la fréquence de leurs rencontres. Puis bon, elle est pas facile à supporter non plus. Puis peut y avoir des exceptions. M'enfin =3. Elle fera pas que ça, je te rassure. Des fois elle viendra se moquer de son célibat.

Bah oui. 35 ans, célibataire. T'es fichu mon vieux. Et tu vas l'entendre souvent, pardi o/.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Egeado A. Iannone

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 129
AGE : 42
LOCALISATION : Milan
HOBBIES : Pousser les gens à bout
HUMEUR : Zen

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 14:40

Ahahahaha XD J'imagine trop à quel point ça va trop l'embêter ça XD Juste énorme quoi "Et toi ? Espèce de divorcée t'es pas mieux que moi !"
En même temps... je lirais, mais ça sera jamais que la deuxième personne avec qui il s'entend pas. Un exploit pour cette bonne pâte d'Egeado XD Je vais adorer te détester je pense !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livio Gianelli

livio
livio


MESSAGES : 382
HOBBIES : Fantasmer dans son coin
HUMEUR : Généralement, peu avenante

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 14:43

Il est pas célibataiiiiiiire. /fait sa crise d'hystérie/

Ouais en fait je suis juste jalouse d'être le seul perso à avoir que des relations de travail ou des ennemis XD
Donc je viens faire chier les autres >.<
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 14:47

Je sens bien la petite gueguerre en fait. Genre je trouverai quelqu'un avant toi connard. '_' Mais du coup, elle s'intéresserait trop à sa vie privée. Parce qu'elle supporterait pas l'idée qu'il puisse se trouver quelqu'un avant elle. Et en fait, je la vois bien venir lui bousiller ses conversations avec les femmes du GDP.

Style. Tu ne gagneras paaaas.
Gniark. Gniark.

EDIT : Mon dieu, il est pas célibataiiire =O Mais c'est pire. Elle va te haïr. Elle va bousiller ton couuuuple.
EDIT 2 : Comment je sais pas, mais elle le fera ><'.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ilana E. Acciari

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 300
AGE : 30

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 14:54

Je me répète mais ... Pauvre Gégé : sick : XDD


_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livio Gianelli

livio
livio


MESSAGES : 382
HOBBIES : Fantasmer dans son coin
HUMEUR : Généralement, peu avenante

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 17:27

Elle y arrivera jamais. Delia est à toute épreuve et des chieuses comme Agostina, elle en bouffe au petit déjeuner XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Agostina Gallo

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 84
AGE : 24

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 17:36

L'important, au final, c'est pas la réussite. C'est d'être là, à traîner dans les pattes des gens 8D.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livio Gianelli

livio
livio


MESSAGES : 382
HOBBIES : Fantasmer dans son coin
HUMEUR : Généralement, peu avenante

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 17:40

Elle te dégommerai à gros coups de son barman qui la foutrait hors de sa vue en moins de deux : cheer :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Egeado A. Iannone

Membre- GDP
 Membre- GDP


MESSAGES : 129
AGE : 42
LOCALISATION : Milan
HOBBIES : Pousser les gens à bout
HUMEUR : Zen

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 17:42

Théoriquement, il est ENCORE célibataire actuellement, on est loin du gentil couple là. Mais qu'elle essaie même de casser sa relation avec Delia, Gégé il la renvoi dans ses pénates à coup de pompes dans la gueule XD

Tain mais ya recrudescence du gédépé là c'est un truc de fou ! O.o
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Livio Gianelli

livio
livio


MESSAGES : 382
HOBBIES : Fantasmer dans son coin
HUMEUR : Généralement, peu avenante

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 17:46

Ouaiiiiis mais comme il en a rien à foutre des femmes (une fois qu'on a goûté à Delia ...), bah c'est du pareil au même XD Il irait pas avec d'autres *.*

De toute façon elle y arriverait pas. Y'a que l'un ou l'autre pour réussir à foutre la merde. Delia est pas comme Elio, rien ni personne ne peut la faire douter, changer d'avis, hésiter. Si elle est déterminée elle se laisse pas avoir par une follasse un peu chiante.

Pourquoi je suis en train de parler des relations de Delia moi ? /sort/
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ilana E. Acciari

Admin-GDP
Admin-GDP


MESSAGES : 300
AGE : 30

MessageSujet: Re: Agostina Gallo    Mar 25 Oct - 17:49

/pousse gentiment tout le monde dehors ...

Les fiches de relations, les gens, c'est pas que pour faire des codes tout jolis et tout ... : heart :
Je fais pareil ? Ah bon ? mais moi j'ai le droit 8D /SBHAFF/

_________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Agostina Gallo    

Revenir en haut Aller en bas
 

Agostina Gallo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultima Alluvione :: 

Prima Storia.

 :: Ce que nous devons savoir :: Siete accettati. :: GDP
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit